Owendo: incendie dans un train voyageur de la Setrag

Gare Setrag d'Owendo © Annuem

Dans la nuit du 1er janvier 2019, un incendie s’est déclaré dans un train voyageur de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) à Owendo au sud de Libreville. Canalisées, les flammes dues à un court-circuit n’ont causé que quelques dégâts matériels sans faire de victime.

La gare ferroviaire d’Owendo a une nouvelle fois fait parler d’elle le 1er janvier dernier à travers un incendie déclenché dans l’omnibus 233 de la Setrag en partance pour Franceville. Selon les informations recueillies sur place, le feu serait parti au moment de l’embarquement devant les passagers et les agents de sécurité visiblement subjugués.

Une situation qui n’a pas manqué de créer la psychose pendant de longues minutes avant que l’unité de sapeurs-pompiers contactée ne soit intervenue. Selon un officier de police judiciaire proche de la brigade ferroviaire,  l’incident n’a fait aucune victime humaine. « Nous insistons sur le fait qu’il n’y a eu aucun blessé, comme le prétendent certaines langues. Car, tous les passagers devant monter à bord de ce train ont été confinés à l’extérieur du périmètre du danger », a-t-il précisé.

Par ailleurs, si les spéculations autour de l’origine des flammes laissaient entendre toutes les hypothèses , une source proche de l’entreprise a tenu à rassurer la clientèle : « des câbles ont malencontreusement dû se toucher et engendrer le départ du feu qui, heureusement , s’est déclenché pendant que le train était encore à quai » a-t-il confié à nos confrères du quotidien L’Union.

Espérons que cet éclaircissement aura de quoi ramener la sérénité chez les usagers de la voie ferroviaire en ce début d’année 2019, l’entreprise n’étant pas à ses premiers déboires. Il y a quelques jours des passagers en provenance de Franceville avaient vu leur train stoppé des heures durant à Ndjolé du fait du déraillement d’un train minéralier.

Laissez votre commentaire