dimanche,27 septembre 2020
Accueil A La Une Owendo: exclu du PDG, Séverin Ngoma Ngoma exerce-t-il illégalement ses fonctions de...

Owendo: exclu du PDG, Séverin Ngoma Ngoma exerce-t-il illégalement ses fonctions de Maire ?

C’est là un fait qui devrait amener les hauts cadres du Parti démocratique gabonais (PDG) en tête desquels son sécrétaire général Eric Dodo Bounguendza, à se prononcer sur cette situation particulièrement paradoxale liée à leur « camarade » Séverin Renaud Ngoma Ngoma. Ce dernier a fait l’objet d’une mesure disciplinaire ayant conduit à son exclusion du PDG. Sauf que, contre toute attente et de façon tout bonnement incompréhensible, il continue d’exercer son mandat de maire du 2e arrondissement de la Commune d’Owendo. Inexplicable quand on sait que d’autres avant lui, ayant subi la même sanction ont été invités à quitter leurs fonctions sans préavis. Le cas récent d’Ali Akbar Onanga fait toujours école. 

Il ressort des faits que par un document dont Gabon Media Time a reçu copie, daté du 28 mars 2019, émanant de la Commission permanente de Discipline (CPD) et du Cabinet de son président sous le n°010 PDG/SE/CPD/CAD/PDT, intitulé « Procès verbal de plénière du 28 mars 2019 », Séverin Ngoma Ngoma, membre du Comité Central et maire du 2e arrondissement de la commune d’Owendo a fait l’objet d’une audition. Une audition ce même jour, « à 15H30 à la suite d’une auto-saisine, au 1er étage du bâtiment principal du siège du PDG sis au quartier Louis », a-t-on pu lire dans ledit procès verbal. 

Le même procès verbal précisait en outre qu’étaient présent pendant cette audition, les « camarades » Guy Benjamin Ndounou, Jean Marie Mombo Tsoungou, Florence Gheloube Andjave Epse Ndong Obiang et Irène Farelle Ball’Abondhoume Epse Kounde.  

Cette auto-saisine du CPD visait à auditionner le « camarade » Séverin Ngoma Ngoma sur des faits présumés d’« absence répétée aux réunions et événements du Parti politique » à laquelle s’ajoute un « manque d’implication aux événements du Parti doublé d’une duplicité et intelligence avec l’adversaire », a-t-on en outre souligné sur le document en notre possession. Ce Procès verbal de plénière de la CDP du 28 mars 2019 dirigé par Guy Benjamin Ndounou précise en outre que les membres de la commission avaient en leur possession « des informations selon lesquelles il avait reçu le candidat Ping au domicile de sa maman en 2016 ». 

Des faits graves qui ont donné lieu, un jour plus tard, soit le 29 mars 2019 à une « décision n°0004/PDG/SE/CPD/PDT portant sanction ». Ledit document précisait qu’au regard des articles 101 du Règlement Intérieur et de la charte des valeurs du PDG, « le camarade Severin Renaud Ngoma Ngoma, membre du comité du Comité centrale, Maire du 2e arrondissement de la commune d’Owendo du Parti Démocratique Gabonais est reconnu coupable de duplicité avec l’adversaire ». 

Une culpabilité a ainsi conduit le Parti démocratique gabonais à prendre la sanction ultime visant à exclure le maire du 2e arrondissement de la Commune d’Owendo de son organisation politique. « Conformément aux dispositions de l’article 101 du règlement intérieur du Parti démocratique gabonais, le camarade Séverin Renaud Ngoma Ngoma est exclu du Parti démocratique gabonais », a-t-on pu lire en outre.  

Cette décision actant l’exclusion de l’actuel maire du 2e arrondissement de la Commune d’Owendo a pris « effet le 29 mars 2019 signé du Président de la Commission Permanente, le camarade Guy Benjamin Ndounou » avec ampliation au Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba, au Secrétaire général Eric Dodo Bounguendza, à l’intéressé et aux archives du CPD. 

Seul bémole, plus d’un an après cette exclusion manifeste et effective du PDG, Severin Renaud Ngoma Ngoma est toujours maire du 2e arrondissement de la Commune d’Owendo. Comment cela se fait et pour quelle raison ? Pourquoi est ce que Séverin Renaud Ngoma Ngoma exercet-il toujours ses fonctions de conseiller municipal et de maire nonobstant son exclusion du Parti démocratique gabonais  ? Ce dernier jouit-il d’un statut particulier qui lui donne le droit d’outrepasser les textes du parti et d’ignorer avec outrecuidance les décisions de la CDP ? 

Pourquoi Eric Dodo Bounguendza, secrétaire général du parti démocratique gabonais brillet-il par un silence assourdissant qui fait le lit à la complaisance et à un deux poids deux mesures dans le traitement accordé aux camarades ? Existet-il un accord secret ou occulte avec Séverin Ngoma Ngoma ? Si oui lequel et de quelle teneur au point de mésestimer outrageusement les décisions de la Commission permanente de discipline pour lesquelles se sont pliés des personnalités hautement importantes du parti tels Julien Nkoghe Bekale, ou encore Martin Mabala pour ne pas citer Idriss Firmin Ngari ? 

Les Gabonais ont encore en mémoire, la décision d’exclusion de l’ex-député du 1er siège d’Akieni désormais réhabilité, Ali Akbar Onanga accusé d’avoir tenu sur sa page Facebook des propos « tendant à semer de façon insidieuse la confusion et la discorde dans l’esprit des militants et militantes du PDG ». Ce dernier après une saisine de la Cour Constitutionnelle par le président de l’Assemblée Nationale Faustin Boukoubi avait officiellement perdu son siège de député seulement 2 mois après son exclusion, le 1er août 2019 plusieurs mois après Séverin Ngoma Ngoma en mars 2019 qui a garé sa fonction. 

Saisie par la rédaction de Gabon Media Time aux fins de s’expliquer sur cette affaire, Severin Ngoma Ngoma a préféré botter en touche en affirmant « ne rien savoir de cette affaire »  avant d’inviter la rédaction à se rapprocher de la direction du Parti démocratique gabonais. Direction qui ensuite a été saisie via une lettre datée du 13 août reçue le même jour mais à laquelle aucune suite n’a été donnée.  

Une attitude incompréhensible, une posture immobiliste et inerte du secrétariat général de ce parti qui prône certaines valeurs devant une telle transgression des textes de la charte du PDG et de son règlement intérieur qui régissent le fonctionnement du parti des masses, souvent rappelé ces derniers temps par ses cadres. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Street 103 Gabon Gmt