jeudi,6 août 2020
Accueil A La Une Owendo: abandonnés par l’Etat, des riverains se cotisent pour la réfection de...

Owendo: abandonnés par l’Etat, des riverains se cotisent pour la réfection de la route

Grands oubliés du gouvernement depuis toujours, les populations résidant au quartier derrière la pédiatrie d’Owendo dite Aloé ont décidé de prendre le taureau par les cornes en s’organisant en collectif afin de sortir du calvaire incessant dans lequel ils sont embués. En effet, une caisse a été ouverte pour récolter les cotisations des personnes environnantes avec pour finalité d’engager des travaux de réfection de la voie terrestre mais aussi d’assurer l’extension du réseau électrique. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Absence de goudron, creux jonchant le tronçon, voies étroites, c’est l’état de dégradation avancée de la route au quartier derrière la pédiatrie dans la commune d’Owendo. Si ces maux ne sont pas nouveaux, la situation elle perdure malheureusement. Au grand dam des riverains qui, même véhiculés, sont contraints de stationner loin de leurs domiciles afin d’éviter d’être embourbés en période pluvieuse. Une preuve que cette zone comme beaucoup d’autres à Owendo et dans le reste du pays, est laissée pour compte par l’Etat. 

Conscients que leur salut ne saurait venir des autorités publiques, les riverains de cette zone se sont constitués en collectif afin de trouver, eux-mêmes, les solutions à ce qui finalement ne serait que leur problème. « Depuis que nous sommes installés au quartier derrière la pédiatrie, c’est nous-mêmes qui nous organisons pour essayer de rendre la route accessible. Vu l’état de dégradation de la voie qu’avait ouverte la Seeg quand ils ont fermé leur site », a déclaré un membre actif dudit collectif à Gabon Media Time. 

Pour le compte de cette année, le Collectif des habitants de l’Aloé compte récidiver en tentant de proposer une stratégie durable. « Cette année la dégradation est vraiment avancée. Donc nous avons sollicité l’expertise d’une entreprise qui nous a demandé la coquette somme de 65 millions de nos francs », a-t-il conclu. Pour information, près de 150 familles installées et en voie d’installation sont engagées dans cette noble cause. Une action citoyenne et responsable qui devrait s’étendre au réseau électrique de la Seeg encore à faible fourniture de ce côté d’Owendo. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt