Ouverture d’une première galerie-photos à Libreville

En fin de semaine dernière, s’est tenue une exposition d’oeuvre de Désirey Monkoh, reporter photographe et homme de culture gabonais de renom.  Le cadre choisi pour l’événement est une nouvelle galerie-photos située dans le 3e arrondissement de Libreville, non loin l’ex-cinéma le Komo.  Sous les regards curieux d’un public venu nombreux à la cérémonie d’inauguration, cette exposition photographique visait à magnifier la beauté de la culture gabonaise.

Alors que depuis des années, les artistes gabonais manquent de véritables structures promotionnels, l’inauguration de cette nouvelle galerie, rehaussée par l’exposition des oeuvres de Désirey Monkoh, vient indéniablement donner un bol d’air aux amoureux de l’art en général, et de la photographie en particulier.

La cérémonie d’inauguration de cette galerie d’art photographique a vu la participation de nombreux amoureux de la photographie. Ils étaient des dizaines venus admirer l’ouvrage du reporter photographe qui a indiqué vouloir « en faire une vitrine pour inciter les jeunes à pratiquer cet art, tout en faisant la promotion du métier de photographe ». Il a expliqué par ailleurs que l’exposition de ces variétés photographiques, décrivaient un véritable voyage à travers la faune, la flore, les paysages et la culture gabonaise.

Pendant cette cérémonie inaugurale, Désirey Minkoh a également précisé que « cette galerie vient à point nommé, car elle va permettre à tout un chacun de découvrir et d’apprécier la magie de la photographie, tout en s’imprégnant de la beauté, de la diversité et de la richesse culturelle, environnementale de notre pays.» sous une plongée panoramique que seuls les artistes photographes peuvent créer, a-t-il indiqué avant d’inviter profane et professionnel de l’art photographique à visiter ce nouveau site culturel.

© Crédits photos : union.sonapresse.com

Laissez votre avis