dimanche,13 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneOrientation d’étudiants à l’ONE: les explications abracadabrantesques de Mouguiama Daouda

Orientation d’étudiants à l’ONE: les explications abracadabrantesques de Mouguiama Daouda

« Le gouvernement n’a jamais envoyé d’ étudiants à l’ONE ». Cette affirmation du Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda lors de son passage à l’émission « Face à vous » a été à l’origine d’une vague d’indignations chez les apprenants concernés par cette mesure. C’est donc pour calmer le jeu que le ministre de l’Enseignement supérieur Patrick Mouguiama Daouda a précisé le mercredi 19 mai dernier que cette orientation ne visait pas uniquement à leur trouver un emploi, et donc de les empêcher de poursuivre leurs études supérieures. 

S’il l’avait déjà reconnu devant les députés le 27 avril 2021 indiquant que  l’ONE servait d’interface entre le secteur dont il assure la tutelle et le marché de l’emploi, Patrick Mouguiama Daouda a vite fait de revenir sur sa parole à la suite de la sortie pour le moins curieuse du chef du gouvernement. Ainsi, il a tenté de rassurer les bacheliers orientés au sein de cette entité qu’ils avaient pris d’assaut pour exprimer leur désarroi face à la cacophonie née des déclarations de Rose Christiane Ossouka Raponda. 

« L’État n’a effectivement pas orienté des étudiants à l’ONE en tant que demandeurs d’emploi, mais dans le cadre de la formation et l’insertion professionnelle », a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur. Un rétropédalage qui n’a d’ailleurs pas manqué de susciter des questionnements au sein de l’opinion qui considère cette sortie comme une simple tentative de sauvetage de la bourde du premier ministre.

Pour rassurer d’ailleurs les nouveaux bacheliers, Patrick Mouguiama Daouda a indiqué que plusieurs établissement à l’instar l’Institut national des sciences de gestion (INSG) devrait accueillir plus de 800 étudiants orientés à l’ONE sans concours, annonçant au passage la tenue prochaine d’une réunion pour de plus ample explication. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance