jeudi,26 novembre 2020
Accueil A La Une Organisation de la justice: Antonella Ndembet met le pied à l’étrier

Organisation de la justice: Antonella Ndembet met le pied à l’étrier

Le récent séminaire de formation des chefs des juridiction, des formations spécialisées, des chefs des greffe et des parquets, a été l’occasion pour le ministre de la Justice, Garde des sceaux, chargé des Droits de l’Homme Erlyne Antonella Ndembet de décliner ses ambitions pour une amélioration du service public de la justice. Le membre du gouvernement n’a pas manqué de s’engager à redorer l’image de la maison justice. 

Organisé du 21 au 22 octobre dernier au sein du tribunal de première instance de Libreville, le séminaire de formation des chefs de juridiction et des formations spécialisées a pris fin sur une note de satisfaction. Initiée par Erlyne Antonella Ndembet, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, ladite formation était l’occasion de renforcer les compétences des magistrats et greffiers des différentes juridictions.  

Pour le membre du gouvernement, cette session de formation était l’occasion de décliner ses ambitions pour la maison justice. L’objectif à terme est selon elle de construire un système judiciaire performant, adapté aux évolutions du monde et de la société et animé par des personnels qualifiés, soucieux de la stricte observation des valeurs cardinales de déontologie, d’éthique et de professionnalisme, en conformité avec le serment qu’ils ont respectivement prêté. 

 « C’est pour vous marquer l’attachement que j’ai à la maison justice. Je suis attentive à tout ce qui peut se faire au niveau de la justice parce que c’est ma maison de coeur avant tout. Je suis là pour redorer le blason de la justice. je compte sur vous pour que nous puissions avancer ensemble. Je suis seulement allée porter votre parole, vos attentes et vos espérances plus haut, et j’espère que tous ensemble, nous y arriverons », a-t-elle indiqué lors de la clôture du séminaire

Un vaste programme que la Garde des sceaux entend mener à bon port pour donner une image plus reluisante à la justice gabonaise. A noter que ce séminaire est le premier d’un long programme qui devrait se dérouler d’octobre 2020 à juin 2021.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion