jeudi,27 janvier 2022
AccueilDerniers articlesOrdures ménagères: les maires du Grand Libreville intègrent le Conseil d'administration de...

Ordures ménagères: les maires du Grand Libreville intègrent le Conseil d’administration de Clean Africa

Ecouter cet article

C’est sur présentation du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, que le Conseil des Ministres du 3 janvier 2022 a entériné le projet de décret fixant la composition du Conseil d’Administration de la Compagnie pour l’Entretien, l’Assainissement et le Nettoyage (Clean Africa). Un texte réglementaire qui vient marquer l’intégration des mairies du Grand Libreville dans le conseil d’administration de la société Clean Africa en vue d’une gestion optimisée des déchets. 

Avec le Haut-Commissaire à l’Environnement et au cadre de vie, le directeur général de l’environnement et de la protection de la nature, le directeur général de la comptabilité publique et du trésor, entre autres, les maires des communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum et leurs mandataires devront composer le Conseil d’administration de la société Clean Africa. Un transfert de compétences aux collectivités locales pour la gestion et la collecte des ordures ménagères qui pullulent le Grand Libreville. 

Conformément à l’article 2 dudit décret entériné en conseil de ministres ce 3 janvier 2021, les membres du Conseil d’Administration de la société Clean Africa, notamment les maires et leurs différents mandataires seront en fonction au sein de l’entreprise d’entretien, d’assainissement et de nettoyage pour un mandat d’une durée de trois ans. 

La lutte contre l’insalubrité doit être l’une des priorités des collectivités locales, pour l’amélioration de la qualité de l’habitat des villes. Gageons que l’intégration des maires centraux et d’arrondissement au sein du Conseil d’administration de Clean Africa se fera remarquer par son action sur le terrain. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop