Ordures ménagères : Issoze Ngondet appelle le Génie militaire et les TP à la rescousse

Emanuel Issoze Ngondet, chef du gouvernement © Primature Gabon

La question de l’insalubrité de la ville de Libreville a été au coeur d’une réunion de crise présidée hier lundi 8 janvier 2018 par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. Autour de lui, le ministre de l’Intérieur, le maire de Libreville et ses collègues d’Owendo et d’Akanda ont participé à la discussion sur ce sujet qui inquiète la santé publique depuis plusieurs mois, afin de trouver des solutions urgentes.

Cette rencontre convoquée à la Primature avait pour point focal la collecte des ordures ménagères à Libreville et ses environs. Il était question, pour le Chef du gouvernement, de s’enquérir de l’état actuel de la situation, notamment la saturation de la décharge publique de Mindoubé dans le 5ème arrondissement et les difficultés liées à la recherche d’un nouveau site.

Le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a expliqué toutes les peines du monde que le gouvernement et la mairie de Libreville éprouvent à trouver un nouvel emplacement pour une nouvelle décharge ou un site de traitement des ordures. Le site Pointe Claire, préalablement retenu, a finalement été disqualifié pour des raisons environnementales. Celui du PK 27 s’est retrouvé au cœur de la Zone économique spéciale à régime privilégié de Nkok qui lui aussi ne sera pas exploitable.

Toutefois, pour répondre à l’urgence de cette situation chaotique, Emmanuel Issoze Ngondet a décidé de réquisitionner  le génie militaire et les engins des TP à Mindoubé pour ouvrir la voie et créer la plate forme de dépotage des déchets afin d’accélérer la récolte des ordures dans la capitale, en attendant que soit trouvé une solution pérenne. 

Laissez votre commentaire