Ordures ménagères : Averda appelle à la responsabilité de chaque citoyen

Reçu le 13 mai dernier par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, pour faire le point sur la situation de l’entreprise et les difficultés auxquelles elle fait face,  le PDG d’Averda, Mazen Chebaklo, a egalement évoqué les stratégies à mettre en place pour renforcer et rendre efficace son action sur le terrain. A ce propos, il a rappelé la responsabilité des citoyens pour mettre un terme à la insalubrité observée dans la ville.

En charge de la collecte et du traitement des ordures ménagères dans la capitale gabonaise, Averda n’a cessé d’appeler à la responsabilité des habitants, qui malheureusement continuent de les jeter dans les zones dépourvues de bacs à ordures, dans des cours d’eaux et canalisations.

Une situation qui complique le travaille des agents de l’entreprise, dont la direction expliquait en décembre 2016, qu’elle faisait face à des difficultés financières. En 2015, le trésor public avait d’ailleurs octroyé une subvention de 3,6 milliards de Fcfa pour son soutien. En 2016, la société avait fait les frais des violences post-électorales avec plus de 900 bacs détruits.

Pour rappel, le gouvernement et Averda ont signé un accord de partenariat en décembre 2014, il était question de prendre en charge et éliminer les déchets pour une durée de 5 ans. En 2015, cette entreprise a collecté et géré plus de 208 000 tonnes de déchets à Libreville.

Laissez votre avis