Orabank: 27 milliards de Fcfa pour développer des projets de PME

© D.R

La société islamique de développement (SID), a doté la semaine écoulée, le groupe bancaire Orabank, d’une enveloppe de 27 milliards de Fcfa, dans  le cadre d’un accord signé en décembre dernier. Cet accord qui prend la forme d’un contrat wakala (contrat incluant des frais d’expertises notamment), prévoit le financement de projets, portés par des PME via ses filiales, dont Orabank Gabon.

Représentant plus de 90% des entreprises privées sur le continent, la part des petites et moyennes entreprises (PME) dans le tissu économique africain, reste encore extrêmement faible, avec une contribution avoisinant les 25% du PIB des pays africains. Néanmoins, si leur part dans le PIB demeure relativement faible, elles sont créatrices d’environ 70% des emplois en zones rurales.

Le groupe Orabank, qui représente plus de 400 000 clients allant des grandes entreprises, aux PME, ayant cerné cette problématique, pourra donc grâce à ce financement, «augmenter significativement son impact sur le développement économique de la région» en s’appuyant sur le tissu économique complexe des PME, qui sont la «clé de la croissance et du décollage africain» a déclaré Binta Touré Ndoye, directrice générale d’Oragroup.

Après Okoumé Capital lancé par le gouvernement gabonais, avec une enveloppe de 20 milliards de Fcfa, Orabank pourrait également constituer un levier de financement pour les nombreuses startups et PME présente dans le pays.