samedi,24 juillet 2021
AccueilA La UneOprag: un budget 2021 fixé à 14 milliards de FCFA

Oprag: un budget 2021 fixé à 14 milliards de FCFA

Ecouter cet article

Réuni ce vendredi 18 décembre sous la direction de Jean-Pierre Lasseni Duboze en sa qualité de PCA, les administrateurs de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) ont adopté un certain nombre de résolutions. En tête de celles-ci, les projets de budgets de fonctionnement et d’investissement pour l’exercice 2021 fixés respectivement à 12 et 2 milliards de FCFA, pour un budget total de 14 milliards de FCFA.

Covid-19 oblige, les administrateurs de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) étaient réunis ce vendredi dans le cadre de leur traditionnel conseil, par visioconférence. Au cours de cette rencontre dirigée par Jean-Pierre Lasseni Duboze en sa qualité de PCA, il était notamment question d’examiner et d’adopter à la fois le procès-verbal du Conseil d’Administration du 26 Juin dernier, la cooptation d’Administrateurs, le rapport d’activités de l’Office et les projets de budgets de fonctionnement et d’investissement pour l’exercice 2021.

En effet, au terme des travaux, les administrateurs parmi lesquels Jean Baptiste Bikalou de la Chambre de Commerce, Francis Mve du syndicat des Armateurs, Sylvie Lecuyer du Syndicat des Transitaires, Françoise Van De Ven Délégué général de l’Ufiga ou encore Claude Hurtaux en sa qualité de Commissaire aux comptes, et les délégués du personnel de l’Oprag, ont adopté le projet de budget pour le prochain exercice. Arrêté à 14 milliards de FCFA, celui-ci intègre principalement deux variables, les charges de fonctionnement fixées à 12 milliards de FCFA et les charges d’investissement portées elles, à 2 milliards de FCFA.

Dans un contexte où l’activité économique affiche une morosité sans pareille depuis le début de la pandémie de Covid-19 en février dernier, ces 2 milliards de FCFA qui s’ajoutent aux 13 milliards déjà consentis en 2020, devraient selon les administrateurs (qui ont insisté sur la nécessité de maîtriser la masse salariale) permettre à l’Autorité portuaire d’assurer ses missions de manière optimale. A noter que le budget 2021 affiche une baisse de l’ordre de 1 milliard en glissement annuel.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.