Opération «Vipère» : 1 003 occupants recensés sur les 1095 logements d’Alhambra 

Gabon Gabonmediatime Logements Sociaux D’alhambra Habitat
Un des agents recenseurs du Centre technique de l’habitat (CTH) sur le site d’Alhambra à Angondjé © D.R.

Lancée le 2 septembre dernier par le ministère de l’Aménagement foncier, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement, pour régulariser les occupants illégaux d’Alhambra, l’opération « vipère » vient de livrer ses conclusions. Sur les 1095 logements que que compte ce site situé à Angondjé dans la commune d’Akanda  1 003 locataires  ont été recensés. Ces derniers qui devront s’acquitter de leurs loyers dès le mardi 5 novembre prochain sont invités à signer les contrats de bail depuis ce lundi 14 octobre 2019. 

Initié par le ministre l’Aménagement foncier, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement début septembre dernier, dans le but de  « permettre un traitement juste et équitable des besoins des Gabonais en logements », mais aussi pour faciliter la régularisation des situations respectives de tous les occupants de ces habitations et la reprise du paiement des loyers, l’opération « Vipère » vient de livrer ses conclusions. 


Lire aussi : Opération «Vipère»: 647 locataires recensés sur les 1080 

Ainsi, sur les 1 095 logements identifiés par les agents recenseurs du Centre technique de l’habitat (CTH), sur le site d’Alhambra à Angondjé dans la commune d’Akanda, 1 003 locataires ont été recensés, soit 91,60%. Les occupants des 92 autres logements qui n’ont pas encore été recensés  le seront, selon la communication gouvernementale, avant la fin de la deuxième phase de l’opération, afin que tous les locataires soient logés à la même enseigne. 

Sur les 1 003 locataires recensés sur le site d’Alhambra à Angondjé, 769 disposent d’un contrat de bail, soit 76,67% ; 135 sont en situation de sous-location, soit 13,46% ; 97 ne disposent pas de contrat de bail, soit 9,67%. La répartition en fonction de la situation professionnelle donne les statistiques suivantes : 834 travailleurs, soit 83,15% ; 61 chômeurs, soit 6,08% ; 43 retraités, soit 4,29% ; 34 Gabonais économiquement faibles (GEF), soit 3,39% ; 29 étudiants, soit 2,89%. 

Lire aussi : Gabon : lancement de la signature des contrats des locataires des logements sociaux d’Alhambra 

La deuxième phase de l’opération dite « Vipère » qui consiste en la signature effective des contrats de bail aux occupants de ces logements sociaux situés sur le site d’Alhambra à Angondjé dans la commune d’Akanda, qui a débuté ce lundi 14 octobre et qui prendra fin le 30 du même mois devra déboucher sur le paiement des loyers directement entre les mains de l’agent comptable du Centre technique de l’habitat (CTH) à compter du mardi 5 novembre 2019. 

Laissez votre commentaire