vendredi,30 octobre 2020
Accueil A La Une Opération Scorpion : Tony Ondo Mba écroué à la prison centrale de...

Opération Scorpion : Tony Ondo Mba écroué à la prison centrale de Libreville

Sans surprise et à l’instar de ses autres collègues eux aussi membres du gouvernement, Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba présenté ce vendredi devant le juge des libertés et de la détention pour répondre des faits détournements a finalement à l’issue de son audition, été placé sous mandat de dépôt et transféré à la Prison centrale de Libreville ce samedi 14 décembre 2019. 

Tony Ondo Mba, député du deuxième siège de la commune de Bitam interpellé un peu moins de deux semaines plus tôt, le mardi 3 décembre 2019, en même temps que Brice Laccruche Alihanga ex-ministre du Suivi de la stratégie des investissements humains et des Objectifs de développement durable, de Noël Mboumba ex-ministre du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines et de Roger Owono Mba ex-ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales tous débarqué la veille du gouvernement de Julien Nkoghe Bekale, entendu hier par la juge des libertés au Tribunal de Libreville a été déféré à la prison centrale de Gros bouquet.  

Son statut de député avait suscité une levée de boucliers et des interrogations dans l’opinion en raison de son statut d’élu, lequel était censé faire prévaloir sur sa personne, l’immunité parlementaire. Il a fallu une sortie du président de l’Assemblée nationale Faustin Boukoubi et des éclaircissements ci et là de certains juristes pour que son arrestation soit justifiée et reconnue comme parfaitement régulière. Son éviction du gouvernement et son arrestation concomitante n’avaient laissé planer aucun doute sur le sort qui lui sera réservé. Son incarcération ce jour n’aura fait que confirmer les calculs et les prémonitions de l’opinion. 

« BLA-Boys » confirmé et président du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV), parti écran cornaquée par l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev) de Brice Laccruche Alihanga, Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba répond comme tous ses comparses des faits de détournements, de distraction de fonds, de blanchiment des capitaux, de concussion de faux et usage de faux, des chefs d’accusation qui consacrent la criminalité en col blanc. 

Tout puissant il y’a quelques mois au sein du gouvernement, le RV et son président Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba dont les proches ont récemment dénoncé des tortures psychologiques, par ce transfert à la prison centrale vient de confirmer l’idée selon laquelle son pouvoir  s’étiolait au sein du gouvernement. Aujourd’hui ce natif de Bitam à l’instar des autres « BLA-Boys » n’ont pas perdu que leur  puissance mais ce qu’on a de plus sacré et de plus chère, la liberté.      

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion