vendredi,7 août 2020
Accueil A La Une Opération Scorpion : Noël Mboumba libre, reconnaît avoir détourné des milliards de...

Opération Scorpion : Noël Mboumba libre, reconnaît avoir détourné des milliards de FCFA

Noel Mboumba est passé aux aveux ce jeudi 13 mars à l’occasion de sa conférence de presse relative à sa liberté conditionnelle. En détention préventive jusqu’à mercredi 12 mars 2020 dans le cadre de l’opération Scorpion, l’ancien ministre du Pétrole a reconnu avoir détourné des fonds, des milliards de francs CFA plus précisément sous la pression de ses supérieurs hiérarchiques. Reste à savoir lesquels. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Membre éminemment important des « Bla-Boys » et de la puissante Association des jeunes émergents volontaires (AJEV), Noel Mboumba a été libéré sous condition au terme de 3 mois de détention préventive à la prison centrale de Libreville pour des faits de détournement, distraction des deniers publics, blanchiment de capitaux, association de malfaiteurs, concussion, faux et usage de faux dont il se serait rendu coupable en association avec d’autres membres de l’Ajev. 

Des faits que l’ancien directeur de la société gabonaise de raffinage (Sogara) a clairement reconnu en affirmant que « des faits qui me sont reprochés, je tiens à préciser à l’opinion que j’ai reconnu avoir exécuté des instructions malveillantes de la part des personnes qui ont profité de leurs positions dominantes, pour me conduire à poser des actes contraires à la loi ». On ne peut pas faire plus claire, Noel Mboumba reconnaît clairement avoir détourné des milliards de façon intentionnelle, en ayant la clairement conscience que l’acte ou les actes qu’il posait étaient contraires à la loi bien que selon lui, il lui auraient été demandés par des personnes hiérarchiquement plus importantes que lui. 

Mais qui sont ces personnes ? Pourquoi Noel Mboumba n’a pas eu le courage de révéler les noms à l’opinion ? N’at-il pas eu les garanties nécessaires ? A-t-il une idée de la destination des fonds ? Ces questions fondamentales qui portent en elles les réponses pouvant dénouer le noeud gordien de l’opération Scorpion sont jusque là sans réponse alors qu’un des éléments centraux de cette atteinte à l’équilibre financier de l’Etat est libre après avoir avoué son forfait de tous. Quelque chose ne cloche t-il pas ? De sa liberté conditionnelle parlons-en. 

Dans les faits et en vertu des principes qui régissent le droit pénal, la liberté conditionnelle est une mesure d’aménagement de peine, sous contrôle du juge de l’application des peines, pour les condamnés qui manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale. Par cette mesure, un détenu est remis en liberté avant la date normale de sa fin de peine. Cela suppose donc que la liberté conditionnelle est consubstantielle à l’existence en amont d’un procès et donc d’une condamnation pénale antérieure à la demande de liberté conditionnelle. A ne pas confondre avec la liberté provisoire. 

Sauf que dans la cas de Noel Mboumba, en détention préventive, il n’y a jamais eu de procès et donc de condamnation. Question : Sur quel fondement juridique et par quel mécanisme a-t-il pu bénéficier d’une liberté conditionnelle dans de telles conditions ? L’opinion appréciera.   

Pour rappel, c’est le Vendredi 13 décembre 2019 en compagnie des autres membres du gouvernement, dont Brice Laccruche Alihanga et Roger Owono Mba, Noël Mboumba ministre du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines a été entendu, placé sous mandat de dépôt et écroué à la prison centrale au terme de son audition dans le cadre de l’opération anti-corruption lancée depuis le 12 novembre pour des faits entre autres de détournements et de blanchiments de capitaux. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt