vendredi,23 octobre 2020
Accueil A La Une Opération «Scorpion» : les «Bla Boys» déférés devant la Cour criminelle spéciale

Opération «Scorpion» : les «Bla Boys» déférés devant la Cour criminelle spéciale

Les proches de Brice Laccruche Alihanga interpellés par les agents de la Direction générale des recherches de la Gendarmerie nationale, avec le concours des Directions des contres-ingérences et des services spéciaux ont été déférés devant la Cour criminelle spéciale ce mercredi 27 novembre 2019. Les prévenus sont tour à tour auditionnés par des magistrats en service dans cette juridiction spéciale. 

Toutes les personnes interpellées depuis le début du mois de novembre dans le cadre de l’opération « Scorpion », puis gardées à vue à la Direction générale des recherches, au Camp Roux, ont été déférées cet après-midi au Palais de justice de Libreville. Elles sont toutes auditionnées  à nouveau, cette fois-ci par des magistrats de la Cour criminelle spéciale présidée par Alex Mombo récemment nommé premier président de la Cour d’appel de Libreville. 

LIRE AUSSI >> Opération scorpion : lutte contre la corruption ou chasse à l’homme des «BLA-Boys» 

A l’heure où nous publions, les avocats et les prévenus sont tour à tour auditionnés par un juge d’instruction. Selon nos confrères de Gabonactu, toutes les personnes gardées à vue sont entendues au premier étage de l’Ecole nationale de la magistrature qui sert de bureau aux magistrats (procureur près la Cour criminelle spéciale et juge d’instruction) affectés au traitement de ce dossier épineux. 

Selon une source bien introduite dans ce dossier très médiatisé ont entre autres été déférés devant ladite Cour, Ike Ngouoni Aila Oyouomi porte-parole du président de la République, Gérard Fanou conseiller à la présidence de la République, Lionel Diambou conseiller de l’Administrateur directeur général de la Gabon oil company, Ismael Ondias Souna ancien directeur général de la Société équatoriale des mines (SEM), Renaud Allogho Akoue ex-directeur de la Cnamgs, Herman Nzoundou Bignoumba ADG de la Caisse de dépôts et consignations (CDC), Billy Edo Bendo Directeur administratif et financier de la Sogara, une dénommée Sandy Obame, un certain Julien Engongah, lesquels ont été rejoints hier par Christian Patrichi Tanasa Mbadinga ADG de la GOC. 

LIRE AUISSI >> Gabon : l’Ajev réaffirme sa «confiance en la justice» et son soutien à Ali Bongo 

A l’issue de l’instruction, certains d’entre eux seront soit laissés en liberté,  soit déférés à la Prison centrale de Gros-Bouquet dans le 1er arrondissement de Libreville où ils attendront la tenue de leur procès. Depuis cet après-midi, plusieurs parents, amis et proches des personnes déférées sont devant le Palais de justice et ont effectué le déplacement pour manifester leur soutien aux leurs.  Nous y reviendrons. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt