Opération Mamba / Pierre Péan : «un écran de fumée préparé par l’ex-président Ali Bongo»

© Le Figaro

Dans une interview exclusive accordée au n°173 de l’hebdomadaire du lundi l’Aube, le journaliste et écrivain français, auteur de “Nouvelles affaires africaines: Mensonges et pillages au Gabon”, revient entre autres sur l’opération Mamba, initiée en janvier dernier par le gouvernement, qu’il qualifie d’ «écran de fumée préparé par l’ex-président Ali Bongo».

Questionné sur le bienfondé des procès intentés contre sa personne par des présidents africains dont Ali Bongo Ondimba et sur le fait que l’argent qui est déboursé serait «jeté par la fenêtre» alors qu’il «aurait pu servir au développement de ces pays.», Pierre Péan qualifie ces procédures d’«anecdotiques».

Pour l’écrivain, ce qui s’est passé au moment de la rédaction de son ouvrage est simple. «Quand j’ai écrit mon livre, j’aurai pu dire le système de l’ancien président Ali Bongo dont le moteur et dont le sang était Accrombessi. Les pages que je consacre, je les consacre au système Bongo et donc ça dépasse de très loin la personne d’Accrombessi, d’autant plus qu’il n’est plus au Gabon», précise-t-il.

Revenant sur l’actualité politico-judiciaire, Pierre Péan qui dit lire les journaux gabonais est au fait de l’opération Mamba qui pour lui est «un écran de fumée préparé par l’ex-président Ali Bongo pour essayer de faire croire à l’opinion qu’il y a une séparation entre ce que faisait Accrombessi et ce qui se fait sans lui».

L’écrivain n’y voit qu’une stratégie qui ne trompe personne. «C’est évidemment faux. Tout ce qu’avait fait Maixent Accrombessi, il l’avait fait avec l’accord total et pour le compte d’Ali Bongo. C’est un système de prédation qui a été monté et dont on saura un jour à peu près quels étaient les montants, des montants absolument énormes. Et c’est ça qui m’intéressait dans ces paroles. C’est bien au delà de la personne de Maixent Accrombessi.», conclut-il.

Laissez votre avis