Opération Mamba: Alain Claude Kouakoua en garde à vue à la DGR

Alain-Claude Kouakoua, Président-directeur général du Groupe Ack © D.R

Le président directeur général (PDG) du groupe ACK, un consortium de plusieurs PME gabonaises, Alain Claude kouakoua serait placé en garde à vue depuis mercredi 21 mars 2018 pour une affaire de détournement de deniers publics. Cette détention rentre dans le cadre de l’opération anticorruption Mamba lancée en 2017; rapporte Gabonactu.

Alain Claude Kouakoua, patron du Mika service serait convoqué depuis mercredi dernier à la Direction générale des recherches (DGR) de la gendarmerie sise au Camp Roux, dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville. L’homme d’affaire gabonais n’a toujours pas quitté les lieux apprend-t-on.

Cette garde à vue rentre dans le cadre de l’opération mains propres baptisée «Mamba», lancée il y a plus d’un an par les plus hautes autorités afin de mettre la main sur les  responsables de détournements de deniers publics.

Pour le cas Alain Claude Kouakoua il est soupçonné de complicité de «détournement de deniers publics et corruption active en lien avec un financement flou concocté» par l’ancien ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la promotion des investissements Magloire Ngambia et Alain Ditona, ancien directeur général de la Caisse de dépôts et consignations (CDC).

Des sources autorisées affirment que le coût de cette transaction s’élèverait  à 8 milliards de francs CFA. L’enveloppe qui aurait pris une direction inconnue était destinée à un projet immobilier au Pont Nomba (Owendo), dans la banlieue sud de Libreville. Nous y reviendrons.

Laissez votre commentaire