Opération Justice fiscale: François-Auguste Akomezogho fait le point à mi-parcours

François Auguste Akomozogho, DG des Impôts © DCP

Lancée le 5 février dernier, l’opération «Justice fiscale» qui est à sa phase d’audition des entreprises ayant bénéficié d’exonération attend de livrer ses premiers résultats. C’est pour faire le point du déroulement de cette opération que le directeur général des Impôts, François-Auguste Akomezogho, s’est rendu le vendredi 23 février 2018 au siège de la direction des Régimes spécifiques, sis à l’avenue  Jean Ndendé.



Pour le premier responsable de la Direction générale des Impôts (DGI), il était question de s’assurer du bon déroulement et faire le bilan à mi-parcours de cette opération qui a pour objectif de faire l’état des lieux des avantages fiscaux octroyés aux opérateurs économiques.

A ce jour, ce sont 110 entreprises issues du BTP, du tourisme, de l’agro-industrie et celles installées dans la Zone économique spéciale de Nkok qui ont déjà été auditionner. «Dans les tout prochains jours, nous allons recevoir les entreprises issues du secteur minier», a indiqué  François-Auguste Akomezogho.

Concernant les premiers résultats consécutifs aux différentes auditions, il a relevé que ceux-ci seront rendus public au terme de l’opération. «Pour les entreprises qui n’apporteront pas la preuve des investissements réalisés, un rappel d’impôts, suivi du retrait de l’avantage fiscal leur seront imposés», a-t-il prévenu.

Outre ces auditions, la direction générale des Impôts a annoncé également une phase qui consistera à descendre sur le terrain pour constater l’effectivité des réalisations desdites entreprises.

Laissez votre commentaire