mardi,27 octobre 2020
Accueil A La Une Opération Albacore V: vers l’installation des balises sur les navires de pêche...

Opération Albacore V: vers l’installation des balises sur les navires de pêche artisanale

Ce 21 septembre 2020 s’est déroulée au sein du New Owendo international port (NOIP) la cérémonie de clôture du programme de surveillance des eaux territoriales pour l’année 2020 dénommé Albacore V. Occasion pour le ministre en charge de la Pêche, Biendi Maganga Moussavou d’annoncer que le gouvernement exigera à bord des navires de pêche artisanale des balises devant permettre de les localiser durant leurs activités sur les côtes gabonaises. 

C’est reçu par la directrice générale de la NOIP Charlotte Fondin que Biendi Maganga Moussavou, Pr Lee White, respectivement ministre en charge de la Pêche et ministre des Eaux et Forêts que s’est déroulée la cérémonie de clôture de l’opération Albacore V. Une opération fruit de la coopération entre le gouvernement gabonais et l’ONG SEA Shepherd et qui bénéficie de l’appui du New Owendo International Port qui agit comme un partenaire stratégique de l’Etat dans les missions de contrôle et suivi des activités de pêche au Gabon

Il faut souligner que cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pêche illicite, notamment celle relative au thon mais aussi dans la nécessité de sensibiliser les opérateurs sur les bonnes pratiques dans ce secteur qui participe de manière efficiente à la diversification de l’économie durement touchée par la crise sanitaire liée à la Covid-19. 

Ainsi, lors de son discours de circonstance, le ministre de la Pêche a annoncé la mise en place d’un dispositif visant à accroître la surveillance des navires de pêche artisanale. « Nous allons imposer l’installation des balises à bord des navires de pêche artisanale pour que, plus jamais, aucun acteur de la pêche n’échappe à notre contrôle, au contrôle de notre base de surveillance », a declaré Biendi Maganga Moussavou. 

Cette opération qui s’est effectuée à bord du Bob Barker a consisté en la surveillance des côtes gabonaises pour traquer la pêche illicite non réglementée et non déclarée. L’opération de contrôle s’est déroulée sur un espace maritime gabonais estimé à 213 000 km2.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion