mercredi,8 décembre 2021
AccueilDerniers articlesONU Gabon en lutte contre la destruction des écosystèmes mangroves

ONU Gabon en lutte contre la destruction des écosystèmes mangroves

Ecouter cet article

Le dimanche 24 octobre 2021 a marqué le 76ème anniversaire de l’Organisation des Nations unies (ONU). Il a été célébré sous le thème « Reconstruire mieux et plus vert » pour sensibiliser les populations sur l’importance de la protection de l’environnement. Au Gabon, l’équipe pays des Nations Unies a choisi de mettre à profit cette journée pour prendre part à des activités de reboisement et restauration de mangrove. 

La coordonnatrice du Système des Nations unies, Savina Ammassari, a conduit, dimanche dernier, une délégation Onusienne composée des chefs d’agence et de leurs représentants sur le site du village mangrove de Mindoubé 1, à Libreville. Ces derniers ont participé, aux côtés de la direction générale de l’environnement et de la protection de la nature, à une activité de replantage de la mangrove animée par l’ONG Les amis de la Lowé

Il s’est agit en effet, lors de cette activité, du replantage symbolique des plants de mangroves grâce à des propagules de pépinière destinée à cet effet. L’objectif de l’ONG Les amis de la Lowé est de replanter 2000 palétuviers par hectare. Un challenge qui ne peut se faire sans l’implication des populations et de tous les autres acteurs de la société civile.

Les mangroves sont à la fois des havres de biodiversité, des maillons écologiques importants, des écosystèmes menacés et des infrastructures vertes qui rendent des services fondamentaux à nos sociétés. Elles font malheureusement face à la forte urbanisation qui pousse les populations à les détruire pour y construire leur habitat avec toutes les conséquences écologiques que cela comporte en termes de pollution. L’activité a ainsi permis à l’ONU Gabon « de prendre conscience de l’ampleur de ce phénomène de destruction et de pollution de l’écosystème mangrove mais aussi de se mobiliser pour agir directement auprès des acteurs locaux ». 

Selon des  chiffres de la direction générale de l’environnement et de la protection de la nature publiés en 2016, le Gabon compte environ 23,59 millions d’hectares de forêts (88 % du territoire du pays), dont 167 834 hectares de forêts de mangrove. La province de l’Estuaire dont fait partie la capitale Libreville abrite plus de 65 % de la superficie des mangroves du pays. Le site de Mindoubé 1 à lui seul, représente 4 hectares de mangroves.

Laissez votre commentaire

Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop