jeudi,21 octobre 2021
AccueilA La UneOne Planet Summit: le FGIS rejoint l’initiative pour une économie verte

One Planet Summit: le FGIS rejoint l’initiative pour une économie verte

Ecouter cet article

En marge de la quatrième édition du sommet annuel One Planet Sovereign Wealth Funds (OPSWF) qui s’est tenue le lundi 4 octobre depuis l’Elysée en présence d’Emmanuel Macron et John Kerry notamment, le Gabon a annoncé son entrée dans cette coalition. A travers le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), le pays présenté comme l’un des leaders africains en matière de protection de l’environnement, vient donc de faire son entrée dans cette plateforme regroupant des acteurs du monde de l’entreprise, de la recherche et surtout de la finance. 

Bien décidé à multiplier les partenariats stratégiques capables d’aider le pays à réduire les facteurs de vulnérabilité liés au budget et à la dette, tout en faisant la promotion d’une croissance forte, pérenne, verte, inclusive tirée par le secteur privé, le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) vient d’intégrer la coalition One Planet Summit. Plateforme regroupant à la fois des acteurs du monde de l’entreprise, de la recherche et surtout de la finance, elle devrait ouvrir au gestionnaire exclusif du Fonds souverain du Gabon, de nouvelles perspectives.

En effet, concentrant aussi bien des institutions économiques internationales telles que la Commission européenne, la Banque mondiale, que des entreprises engagées à être transparentes et à fournir les informations nécessaires aux investisseurs quant à leur impact sur le climat, cette coalition est le parfait complément aux efforts fournis par le pays en termes de développement durable. Des efforts qui ont d’ailleurs conduit au versement en juin dernier, d’un montant de 17 millions de dollars comme premier paiement pour la réduction d’émissions de CO2 grâce à l’accord de CAFI.

Suite logique donc pour le Gabon « qui est l’un des rares pays qui absorbent plus de CO2 qu’ils n’en émettent (…) en plus de présenter des caractéristiques certaines pour se positionner comme un leader de la transition énergétique en Afrique » comme l’a d’ailleurs souligné Akim Daouda, administrateur-directeur général  du FGIS, cette entrée dans cette initiative pour une économie verte à quelques semaines de la Cop 26, est d’ores et déjà un bon point. A noter qu’elle a été officialisée en marge de la quatrième édition du sommet annuel One Planet Sovereign Wealth Funds (OPSWF) qui s’est tenue le lundi 4 octobre depuis l’Elysée;

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop