Ondo Bekale se suicide par pendaison à Owendo

Ondo Bekale, plus connu sous le pseudonyme d’Aboki, âgé d’une vingtaine d’années, élève en classe de 1ère au lycée privé EPI de la FOPI, s’est donné la mort, à l’issue d’une dispute avec sa grand-mère qui a débuté dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 mai 2017. La scène se déroule à Alénakiri, dans la Commune d’Owendo.

Selon des sources concordantes familiales, alors qu’il venait de passer toute la journée de dimanche hors de la maison, Aboki décide alors de rentrer aux alentours de 23 heures Sa grand-mère toute inquiète, l’a suivi dans sa chambre pour lui demander des explications quant à son entrée tardive.

Une fois devant son petit-fils, poursuivent les mêmes sources, elle le surprend avec des comprimés de couleur rose. Le questionnant, elle se heurte à l’arrogance de ce dernier, qui lui répond qu’il se les serait procuré dans son établissement scolaire et qu’il n’avait de compte à rendre à personne. Une réponse qui soulevera la colère de la grand-mère, donnant ainsi lieu à une dispute qui durera une trentaine de minutes avant que celle-ci ne se retire définitivement pour se rendre dans sa chambre.

Le lendemain, l’absence de Aboki commençait à se faire ressentir, mais personne ne se doutait encore de ce qui allait semer la panique dans tout le quartier. C’est son oncle Dany qui, nettoyant la concession, trouvera le corps de son neveu suspendu à une branche. «J’ai tout fait pour cet enfant; j’ai tout fait pour qu’il soit à l’aise, mais il n’a cessé de se comporter comme un voyou», s’éciait sa grand-mère déboussolée.

Par ailleurs, une enquête a été ouverte par la police pour élucider ce drame qui pose à nouveau la problématique de la consommation des drogues par les jeunes en milieu scolaire. Ce drame ‘est une occasion de plus pour interpeller les pouvoirs publics sur ce fléau qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Laissez votre avis