Olam Gabon, un véritable partenaire social !

Olam Gabon © D.R

Depuis son installation au Gabon, la multinationale singapourienne Olam, s’est érigée en véritable entreprise au service du développement, à travers la mis en place d’une politique sociale, qui contribue de manière efficiente à l’amélioration des conditions de vie des populations. Constructions de routes, d’écoles, de dispensaires, création d’emplois, amélioration du niveau de vie des employés et des populations environnantes, mobilisation pour la santé des gabonais, Olam excelle dans l’application de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

En janvier 2017, dans les villages du Lot 1, à trente kilomètres de Mouila, les populations ont bénéficié d’une caravane médicale. Dans cette zone, les plus démunies ont beaucoup de mal à se rendre dans des structures hospitalières. Cette caravane était l’occasion pour nombreux d’entre eux de se faire consulter gratuitement des pathologies les plus courantes telles que le paludisme, la fièvre, la toux, les maux de tête. Dans le même ordre d’idée, Olam finance intégralement une mission ophtalmologique «Vision pour tous», qui a débuté ce lundi 9 avril 2018, en partenariat avec le ministère de la Santé qui s’étendra sur neuf mois.

Au-delà de l’aspect sanitaire, la société Olam, accorde dans sa politique sociale, une place de choix à l’éducation des populations. D’ailleurs de nombreux investissements ont été réalisés dans ce sens. Au village Guiamba, à Mouila, l’entreprise a procédé à la réfection de l’école existante, en 2013, et loin de faire les choses à moitié, celle-ci a été dotée de tables-bancs, du pré-primaire au primaire, en passant par le préscolaire. Elle est actuellement engagée dans la construction d’une école maternelle, afin de favoriser l’éveil des plus petits. Les mêmes réalisations  ont été faites dans le Lot 3 où des logements ont été offerts en plus au directeur de l’école, un enseignant et à l’infirmier du village.

Si Olam peut se réjouir d’avoir une réelle politique sociale, c’est également par ce qu’elle peut l’appliquer à ses employés. «A côté de la satisfaction en matière de production de notre usine, nous satisfaisons également de ses politiques sociales et multiformes mises en place par la hiérarchie», s’était exprimé le responsable des ressources humaines Gildas Bouckinda. Avant d’ajouter que l’entreprise assiste ses employés lors d’évènements importants tels que les naissances, mariages et/ou décès, en offrant à la famille de l’employé une enveloppe pouvant atteindre jusqu’à 500 000 Fcfa.

Sur un tout autre plan, la multinationale Singapourienne peut mettre à son actif, la réalisation 40 hydrauliques, 729 panneaux solaires, 16 logements, la construction d’environ 500 km de route sur plusieurs axes du département du Ntem, 3 écoles réhabilitées, 2 construites, 1 dispensaire réhabilité et 3 construits, 3 logements pour infirmiers construits, 1 réhabilité, 16 terrains de foot, 4 corps de garde, la construction d’un poste de gendarmerie et plusieurs dons de médicaments et de fournitures. Des actions qui ne sont pas anodines pour les populations qui en bénéficient.

«Plusieurs sociétés sont installées au Gabon depuis des décennies pour exploiter soit notre sol ou notre sous-sol, mais on a jamais vu autant de réalisations sociales pour aider les populations qui souffrent considérablement. Et ça, Olam l’a fait», a témoigné Patrice Mvoung du village Nkolmengoua.

Un consultant du groupe a exhorté les populations à s’imprégner des actions menées par Olam pour la réduction du taux de chômage au Gabon. «Ceux qui ont des petits frères à Libreville, au lieu de les garder là-bas, il faut leur demander de venir trouver du travail dans nos régions. Ainsi, dans une région, il sera possible d’avoir un taux de chômage de zéro, lorsqu’on sait que le nombre des demandes d’emplois est encore exponentiel», a-t-il précisé.