Olam fait un don de 33 tables-bancs à l’école catholique Sainte-Croix de Mandji

© GMT

Dans le but de valoriser ses actions sociales en rapport avec le respect de son contrat avec les villages impactés par exploitation, Olam Gabon a offert ce lundi 22 janvier 2018 33 tables bancs à l’école catholique Sainte-Croix dans la commune de Mandji. Un don qui vient soulager les cris des responsables de cette écoles et qui illumine de satisfaction les élèves qui s’asseyaient à plusieurs par banc.

Ce lundi 22 janvier 2018, la délégation médiatique conduite par les responsables d’Olam-Gabon à travers le pays pour toucher du doigt les conséquences positives de ses actions s’est posée dans la commune de Mandji. C’était en présence de Mougouma Benoit Jacquard (maire de Mandji), de Pamphile Makanga (sécrétaire général de la préfecture), de Mberkouna Mabika Séraphin, (chef de regroupement), de l’Abée Rodrigue Mounguengui et du directeur de l’école, Mandji Mabika Yves Elliot.

Après les commodités d’usages, le maire de Mandji, Mougouma Benoit Jacquard, s’est chargé de transmettre le don à l’Abée Rodrigue Mounguengui : «cette réalisation est le fruit du Chef de l’État dans son projet d’aide sociale. La coopération entre Olam et les populations locales se développe à travers des réalisations qui participent au développement local. Depuis qu’Olam s’est installé dans notre localité, plusieurs choses essaient de changer, en matière d’investissement. Nous avons à la fois la construction des écoles et des dispensaires, la réhabilitation des infrastructures existantes, les éclairages publics, la lutte contre le chômage et bien d’autres encore»; s’est satisfait l’édile de Mandji.

Après des champs de remerciement entonné par les enfants, le curé Rodrigue Mounguengui s’est dit heureux de recevoir cette aide qui vient répondre au besoin que réclamait l’école catholique Sainte Croix de Mandji: «Je remercie Olam pour ce don qui vient soulager le manque criard des bancs pour accueillir nos enfants. Notre prière est que ce genre d’actions se poursuivent pour que d’autres localités en bénéficient. Puisse Dieu soutenir votre action afin que son oeuvre soit glorifier », a déclaré l’Abée.

Ce qu’il faut espérer, c’est la multiplicité des actions durables du genre à travers tout le pays afin d’appuyer le gouvernement qui peine à penser au développement rural.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire