Olam délivre des certificats de formation en management agricole à 20 gabonais

Le 18 Novembre 2017 à l’Hôtel Lac Bleu de Mouila, dans la province de la Ngounié s’est déroulée la cérémonie de remise de certificats à la première cuvée du Programme Management Talent et Cadetship  du Groupe OLAM Gabon. Ce programme rentre dans le cadre de l’accompagnement offert par cette entreprise pour la formation de nationaux appelé à gérer les plantations du groupe singapourien.

Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage chargé de la mise en œuvre du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi, du gouverneur de la province de la Ngounié, Benjamin Nzigou et des principaux responsables d’Olam Palm est la matérialisation de la contribution du groupe singapourien à la formation des compétences nationales appelées à succéder à l’assistance technique internationale .

Ainsi, ce sont 20 lauréats dont 5 femmes qui ont reçus des certificats de réussite. 10 stagiaires ont suivi avec succès le cycle de formation Management Talents (ouvert aux candidats externes) et 10 autres celui du cycle Cadetship (ouvert aux candidats internes). La formation qui  a été théorique et pratique a duré respectivement 12 mois pour les stagiaires du cycle Management Talent et 9 mois pour le cycle Cadeship.  

Ce programme avait pour objectif de former ces compatriotes à l’agronomie, à la gestion des ressources humaines, mais aussi d’être édifiés sur les questions environnementales et sociales, la planification des activités, la mécanisation agricole, la communication, la gestion d’une plantation agro industrielle. Il faut noter que les lauréats auront pour rôle d’occuper les fonctions d’assistants manager dans les différentes plantations du Groupe Olam au Gabon.

Dans son allocution circonstancielle, Yves Fernand Manfoumbi a, au nom du Gouvernement, félicité les lauréats, et a remercié le Groupe Olam Gabon pour sa contribution à la formation des ressources humaines dont le Gabon a besoin pour le développement d’un des secteurs prioritaires pour son développement.

Laissez votre avis