Olam au cœur du développement de l’industrie portuaire

© GMT

Dans l’optique de mettre un peu plus en exergue l’ensemble de ses activités à travers le territoire national, le groupe singapourien Olam a lancé le lundi 15 janvier 2018 une visite de presse sur les sites où elle développe depuis plusieurs années ses activités. C’est donc accompagné d’une quarantaine de journaliste que les responsables de cette entreprise ont procédé à la visite des deux ports dont elle assure la gestion, notamment le New Owendo international Port (NOIP) et le port minéralier multimodal rails-mer sis tous les deux dans la commune d’Owendo.

Présenté comme  l’un des atouts majeurs de la diversification de l’économie gabonaise, le port minéralier multimodal rails-mer ports d’Olam a pour objectif principal de rendre compétitifs les  produits et les infrastructures portuaires afin d’accompagner le développement économique du Gabon. Sa mise en service s’inscrit donc dans la volonté des pouvoirs publics d’offrir des services de qualité et performants à l’ensemble des acteurs gravitant autour de leur exploitation.

Pour avoir suivi l’évolution des travaux de la construction de ce port, Dieudonné Minlama a, accompagné des responsables d’Olam, dirigé cette visite médiatique dans le but de «toucher du doigt les avancées, la valeur ajoutée de ce port dans l’économie gabonaise, la régénérescence d’emplois pour taire la question du chômage, l’accélération de la diversification des échanges et surtout renforcer notre politique minière afin d’attirer d’autres investisseurs qui participeront à faire du Gabon un grand pays parmi les nations économiques».

Après une visite fouillée, le directeur d’exploitation du port minéralier, Joshua Alain, a répondu aux questions de la presse en précisant que l’activité commerciale a débuté le 1er janvier 2017 avec la réception d’un premier navire. Pour lui, «cette infrastructure est surtout sollicitée pour ses capacités de traitement à la pointe, qui offrent également des prix compétitifs et des solutions adaptées pour l’import/export de matériaux essentiels aux compagnies minières désireuses d’élargir leur présence sur le marché régional ou international».

En matière d’emplois, le premier responsable a déclaré avoir 166 employés directs dont 135 nationaux et plus 200 employés indirects (prestataires). Pour cette année, l’objectif est, selon lui, de faire en sorte que le port minéralier multimodal rails-mer ports d’Olam soit une plate-forme engendre productivité et compétitivité sur le marché minéralier sous régional et même mondial.

Laissez votre commentaire