lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneOctobre rose: les étudiantes de l'UOB invitées à se faire dépister

Octobre rose: les étudiantes de l’UOB invitées à se faire dépister

Ecouter cet article

Des équipes mobiles de dépistage des cancers féminins accueillent depuis le jeudi 7 octobre dernier les étudiantes de l’Université Omar Bongo (UOB) au centre médical du temple du savoir. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la campagne Octobre rose qui se déroule cette année sous le thème « Le dépistage, un bon réflexe qui peut nous sauver la vie ». 

Cette année, le ministère de la Santé, en collaboration avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) ont pris le pari de consacrer la campagne Octobre Rose aux jeunes femmes pour rappeler que le cancer n’a pas d’âge. Pour faire écho à cette décision, les deux parties ont convenu de mettre en place des « Villages roses », dans différents établissements supérieurs du pays. L’objectif étant de rendre accessibles aux jeunes femmes des espaces de sensibilisation, de dépistage, de bien-être et de sport. 

L’Université Omar Bongo a donc accueilli, jeudi dernier, son Village rose. L’espace va abriter les activités de dépistage, de sensibilisation, d’information sur les cancers féminins, jusqu’au vendredi 15 octobre prochain. Elle devrait permettre aux jeunes étudiantes de connaître leur état de santé en matière de  sein et du col de l’utérus. 

Nathalie Ambounda Ledaga, gynéco-obstétricienne et médecin en santé publique, a souligné l’importance de ce système de santé communautaire. « C’est une approche que le ministère de la Santé promeut. Il est question d’aller vers les masses pour faire la promotion de cet outil important qu’est le dépistage des cancers afin que chacun dans son environnement sache que ça existe », a-t-elle expliqué. 

A côté des étudiantes, le village rose devrait également accueillir les corps enseignant et administratif, avant de se déployer vers d’autres établissements d’enseignement supérieur. Pour rappel, les spécialistes de la question estiment que 80% des cancers féminins peuvent être guéris grâce au dépistage précoce et régulier. En d’autres termes, le dépistage précoce reste le moyen efficace pour mieux lutter et prévenir ces cancers féminins. Le dépistage consiste à tester des femmes présentant ou pas des symptômes des cancers du sein et de l’utérus. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop