mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Octobre Rose: la SEEG en première ligne dans la sensibilisation sur les...

Octobre Rose: la SEEG en première ligne dans la sensibilisation sur les cancers féminins

C’est dans le cadre de la campagne Octobre Rose que la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) a organisé ce jeudi 8 octobre 2020 un séminaire de sensibilisation sur les cancers féminins. Cette rencontre qui a drainé du monde a permis à l’auditoire mixte de s’imprégner davantage de la réalité autour des cancers du sein et de l’utérus, deux pathologies qui gangrènent le quotidien des femmes au Gabon et par le monde.

C’est en présence du directeur général de la SEEG Alain Patrick Kouma que s’est tenu ce jour un séminaire de sensibilisation axé sur le dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus.  Pour ce faire, la Société d’Energie et d’Eau du Gabon qui se veut une entreprise citoyenne, a convié plusieurs femmes et hommes, ainsi que des experts santé venus éclairer la lanterne de l’auditoire. 

Une vue des participantes au séminaire de sensibilisation sur les cancers féminins

A cet effet, le premier responsable de ladite société a tenu à rappeler l’intérêt pour la société dont il assure la gestion de participer de manière effective à ce combat porté sur le plan national par le ministère de la Santé et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO). « Il s’agit pour nous tous, de montrer notre élan commun à nous investir dans la lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus qui font tant de ravages dans le monde. Le combat que nous devons tous mener passe d’abord par la prévention car il est bien établi que les cancers qui sont dépistés à temps guérissent », a déclaré Alain Patrick Kouma, Directeur Général de la SEEG.

Pour sa part, le Dr. Nathalie Ambounda Ledaga a mis en exergue la stratégie adoptée des autorités nationales compétentes pour faire du dépistage « le geste barrière contre le cancer ». « Ici, notre objectif est d’adopter une approche systémique qui implique les associations et les ONG afin de favoriser la détection très tôt des cancers du sein et du col de l’utérus. On ira vers les communautés pour les sensibiliser. L’infirmerie de la Seeg devrait recevoir des personnes en bonne santé pas les malades », a clairement indiqué la Directrice du Programme national de prévention et de contrôle des cancers (Pnpcc).

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion