jeudi,26 novembre 2020
Accueil Derniers articles Octobre Rose: la DGDI en première ligne dans la sensibilisation autour des...

Octobre Rose: la DGDI en première ligne dans la sensibilisation autour des cancers féminins

C’est ce jeudi 29 octobre 2020 que la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDI) s’est engagée dans la campagne « Octobre Rose » en sensibilisant son personnel féminin autour des cancers féminins notamment ceux du sein et du col de l’utérus. Occasion pour les douanières d’être édifiées sur les causes, conséquences et moyens de prévention contre ces pathologies qui endeuillent des familles.

C’est en présence de l’Inspecteur des services, Ruffine Scholastique Leoumbou que s’est déroulée la campagne de sensibilisation en ce mois d’octobre dédié à la lutte contre les cancers féminins. A cet effet, l’ensemble du personnel féminin de la Direction générale des douanes et droits indirects a été entretenu par un expert de la santé sur les enjeux desdites pathologies. Une initiative salvatrice qui intervient alors que le monde célèbre le dernier « Jeudi Rose » de l’année en cours.

Concernée par ladite campagne, Ruffine Scholastique Leoumbou, remplaçant le Directeur général empêché, s’est dite honorée au nom de toutes les douanières. « C’est un plaisir, mais aussi un devoir pour la Direction générale des douanes et droits indirects que de se mobiliser ainsi que tous les acteurs concernés au premier rang desquels les femmes elles-mêmes, autour de la promotion du dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus », a-t-elle déclaré devant l’assistance principalement constituée de femmes.

Par ailleurs, cette dernière n’a pas manqué de rappeler l’intérêt d’être informée et diagnostiquée à temps .« Les cancers féminins constituent aujourd’hui un enjeu majeur de la santé publique. C’est aussi un défi pour la santé des femmes qui sont durement frappées par ceux-ci. Le combat que nous avons à mener ensemble passe d’abord par la prévention. Et un des moyens pour prévenir, c’est de sensibiliser », a conclu Ruffine Scholastique Leoumbou. Non sans remercier la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour l’accompagnement accordé pour la cause des douanières et partant, de toutes la gente féminine sur le territoire.

A la suite de l’exposé enrichissant du professionnel de Santé, ce dernier s’est prêté à l’habituel jeu de « questions-réponses » où les douanières ont pu exprimer leurs inquiétudes quant aux zones d’ombre sur les cancers du sein et du col de l’utérus. Bien que la campagne Octobre Rose tire à sa fin, l’assistance a été exhortée à mettre en pratique les acquis tirés de ces échanges fructueux. Le rendez-vous est dès lors pris pour l’année prochaine sur une autre thématique que « le dépistage, le geste barrière contre le cancer ».

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion