Octobre Rose 2018: 40 000 femmes sensibilisées et 1 157 dépistées par la FSBO

Campagne Octobre Rose © Fondation Sylvia Bongo Ondimba

Le lundi 29 octobre dernier, a eu lieu à la maison d’Alice, la clôture de la 4ème édition de la campagne annuelle Octobre Rose destinée à la sensibilisation et au dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus. Initiée par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba en 2014, celle-ci a permis aux membres de cette organisation, de recevoir le personnels de plus de 30 entreprises locales afin de les sensibiliser. Au total, ce sont plus de 40 000 femmes sensibilisées et plus de 1 157 qui ont été dépistées dans les trois unités crées à cet effet.

Pour cette énième édition, la FSBO qui cette année était en partenariat avec le ministère de la Santé a continué d’œuvrer en faveur du grand public en mettant le matériel nécessaire au dépistage dans les différentes unités déployées dans la capitale à la disposition du ministère. Un soutien qui a permis non seulement de sensibiliser et dépister des milliers de femmes.  

La Fondation qui a choisi d’intégrer différents acteurs pour cette édition, s’est focalisée sur les entreprises et les administrations par la mise en place de « trois unités de dépistage dédiées au sein de l’Institut de Cancérologie de Libreville et de l’hôpital d’Instruction des Armées d’Akanda ». Une stratégie qui a permis le dépistage du personnel féminin  d’une trentaine d’entreprises majeures.

Au terme de ce mois les responsables du FSBO ont indiqué qu’il était nécessaire d’expliquer à la gente féminine que « le dépistage est possible tout au long de l’année dans les différentes structures de santé » mais aussi l’importance de le faire le plus tôt possible. « Plus le cancer est détecté tôt, plus grandes sont les chances de guérison », précise la Fondation Sylvia Bongo Ondimba.

Par ailleurs, elle s’est félicitée de la mobilisation et de l’engouement grandissant autour de  cette campagne 2018 d’Octobre Rose à laquelle se sont alliés de nouveaux acteurs, notamment les entreprises telles que Société des brasseries du Gabon (Sobraga), la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ou encore la Gabon oil compagnie (GOC) et même des médias. 

Laissez votre commentaire