dimanche,28 novembre 2021
AccueilDerniers articlesOctobre 2021: le mois le plus meurtrier depuis le début du covid-19...

Octobre 2021: le mois le plus meurtrier depuis le début du covid-19 avec 54 décès

Ecouter cet article

Le mois d’octobre est le mois le plus meurtrier au Gabon depuis la détection des premiers cas testés positifs au covid-19 en mars 2020. Les différentes données compilées du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil-coronavirus) de ce mois estiment à 54, le nombre de décès dus au covid-19 officiellement enregistrés durant ce mois d’octobre à travers le pays. 

Le Gabon a connu en ce mois d’octobre, un sursaut de décès dus au covid-19. Chaque deux jours, le Copil-coronavirus a déclaré en moyenne 3 décès enregistrés à travers le pays. La situation épidémiologique du vendredi 29 au dimanche 31 octobre 2021 a fait état de 5 nouveaux décès, dont 4 à Libreville et 1 à Port-Gentil, portant ainsi le nombre de pertes en vies humaines au cours de ce mois d’octobre à 54. Un bilan particulièrement brutal. 

En effet, le Gabon a largement dépassé le record de 28 décès officiellement recensés en mars 2021, mois jugé « particulièrement difficile » par le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong. Le taux de létalité a particulièrement doublé pour s’établir à 54, loin derrière celui du mois de septembre (24) qui marquait le début de la troisième vague de contaminations. 

Pour prévenir une éventuelle explosion du nombre de décès imputables au covid-19, le gouvernement mise désormais tout sur la vaccination des populations. D’ailleurs d’une démarche volontaire « fortement encouragée », le gouvernement semble insidieusement migrer vers une vaccination obligatoire pour tous. Pour preuve, à compter du 15 décembre prochain, le test PCR normal passera à 20 000 FCFA et le test PCR en VIP, à 50 000 FCFA. Une augmentation fulgurante qui divise et dont le but est d’améliorer la couverture vaccinale du pays.  

Laissez votre commentaire

Enami Shop