lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneObservation spatiale: Libreville hôte du Forum GMES & Africa

Observation spatiale: Libreville hôte du Forum GMES & Africa

Ecouter cet article


Le vendredi 19 octobre dernier, le directeur général de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS) Tanguy Gahouma, a présenté le programme GMES & Africa auquel le Gabon participe en présence des représentants de la Commission de l’Union africaine (UA). Lors de cet événement, il a spécifié les enjeux à venir de cette rencontre qui se déroulera du 19 au 23 novembre prochain dans la capitale gabonaise et dont le thème est “libérer le potentiel de l’observation de la terre en tant que moteur essentiel du développement durable en Afrique”.

Prenant la parole en premier, le coordinateur du programme GMES & Africa, le docteur Tidiane Ouattara a rappelé que ce programme est un investissement de 30 millions d’Euros sur 3 ans dont l’application devient effective avec l’organisation de ce forum. Les années de flottements écoulées entre la signature en 2016 de la convention entre l’AGIOS et la Commission de l’UA, et la première édition dudit forum en novembre 2018 prochain sont justifiées par la nécessité d’informer les 55 pays du continent et enclencher la procédure d’appel d’offre.

« Ce forum qui pour nous ouvre une fenêtre sur le Gabon, une fenêtre qui propulsera le Gabon sur l’échiquier mondial en ce qui concerne l’espace[…]nous avons été rassurés par l’engagement total et sans faille de l’AGEOS », a-t-il précisé, avant de conclure: « Nous serons ici du 19 novembre au 23 novembre 2018, nous ferons de libreville la capitale africaine de l’espace ».

Après avoir félicité, l’institution spatiale gabonaise et ses partenaires Tchadiens, équato-Guinéens et, Burundais pour le consortium qu’ils ont mis en place qui leur permet de se partager aujourd’hui 17, 5 millions d’euros, le docteur Tidiane Ouattara  a laissé la parole au directeur général de l’AGIOS, Tanguy Gahouma qui a relevé l’importance du Forum GMES & Africa en spécifiant ses enjeux écologiques, politiques et économiques.

Les informations récoltées permettront la création d’application d’aide à la décision. « Ces applications vont permettre principalement dans les domaines de l’eau et des ressources naturelles d’améliorer leur gestion », a souligné Tanguy Gahouma avant de préciser « qu’il sera possible par exemple de déterminer les zones favorables à l’agriculture ou à la construction d’infrastructures », a-t-il expliqué.

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Enami Shop