samedi,22 janvier 2022
AccueilA La UneObligation vaccinale: nouveau préavis de grève des syndicats des secteurs pétrolier et...

Obligation vaccinale: nouveau préavis de grève des syndicats des secteurs pétrolier et eau-electricité

Ecouter cet article

Compte tenu de l’annulation de l’arrêté 559/PM par la Cour constitutionnelle saisie par la société civile, la coalition organisations professionnelles des travailleurs des secteurs Pétrolier et activités connexes, Eau et Électricité du Gabon a annoncé le report du début de la grève générale illimitée qui aurait pris effet le lundi écoulé. En conséquence, le Synthé+, Seerpac et l’Onep ont déposé un nouveau préavis de grève pour contester le nouvel arrêt 685/PM.

C’est le lundi 27 décembre dernier que la coalition organisations professionnelles des travailleurs des secteurs Pétrolier et activités connexes, Eau et Électricité du Gabon a déposé un nouveau préavis de grève sur la table du chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda. Pour ces derniers regroupés au sein du Synthé+, Seerpac et l’Onep, il est hors de question que les nouvelles mesures gouvernementales contenues dans l’arrêté 685/PM ne restreignent davantage les libertés fondamentales.

En outre, s’appuyant sur les textes en vigueur notamment la loi n°022/2021 du 19 novembre 2021 portant Code du Travail qui pose les jalons de l’absence de discrimination entre employés, ladite coalition fustige le deux points deux mesures de certains employeurs. « les personnes vaccinées sont exemptées de présenter un test PCR négatif alors qu’il est scientifiquement établi qu’une personne vaccinée peut tout autant être contaminée et propager », ont-ils dénoncé.

Il y aurait donc une forte propension à ce que les personnes vaccinées soient le vecteur de propagation du virus dans ces entreprises. « Le Gouvernement et les employeurs ont décidé de la mise en danger de la vie des travailleurs non-volontaires ou non éligibles au vaccin », déplore la coalition. À cela s’ajoute la facturation des test PCR qui alourdirait les charges des ménages sans compensation salariale, les Organisations syndicales des secteurs du pétrole et activités connexes, de l’eau et de l’électricité du Gabon sont disposées à lever les boucliers dès le lundi 10 janvier 2022, date d’arrivée à échéance du préavis de grève déposé ce jour.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop