Nzouba Ndama plaide pour la tenue des législatives en avril devant Mborantsuo

Le président du parti «Les Démocrates», Guy Nzouba-Ndama, a été reçu en audience par la présidente de la Cours Constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, le mardi 13 février, au siège de l’institution. Les prochaines élections législatives et la révision constitutionnelle étaient au centre des discussions entre les deux parties.

Guy Nzouba-Ndama accompagné d’une forte délégation de son parti Les Démocrates, ont été reçus en audience par la présidente de la Cour Constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, et ses collaborateurs, mardi dernier. Au menu de cette rencontre, la révision de la Constitution gabonaise, et, surtout, sur les prochaines élections législatives.

La délégation conduite par l’ancien président de l’Assemblée nationale et ancien soutien du candidat Jean Ping lors de la présidentielle de 2016, voulait en réalité s’assurer du maintien de la date des législatives à avril prochain. «Nous leur avons fait part des préoccupations qui étaient la nôtre, notamment d’éviter que ce qui constitue l’exception, c’est à dire la prolongation du mandat des députés, puisse devenir la règle. Nous n’étions pas prêts à accepter un nouveau report de l’élection. Nous avons pris acte de la réponse que madame la présidente a bien voulu mettre à notre disposition», a confié Guy Nzouba-Ndama, à l’issue de l’audience; rapporte Le défi Gabon.

La démarche de Guy Nzouba-Ndama s’inscrit dans sa volonté de voir les prochaines élections législatives, programmées pour avril 2018, se tenir à cette. Il confirme à travers cette rencontre avec Marie Madeleine Mborantsuo son éloignement de la logique du boycott de cette échéance électorale.

Laissez votre commentaire