vendredi,14 mai 2021
AccueilDerniers articlesNzeng-Ayong: prévus pour 8 semaines, les travaux du pont sur l'axe Mairie-Rond-Point...

Nzeng-Ayong: prévus pour 8 semaines, les travaux du pont sur l’axe Mairie-Rond-Point toujours en cours depuis 8 mois

Alors que le gouvernement gabonais s’est engagé à mener à terme les travaux structurels dans le Grand Libreville notamment au boulevard triomphal et dans d’autres zones, les populations du quartier Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville continuent de pratiquer la gymnastique pour se mouvoir. Et pour cause, l’axe mairie-rond point demeure barré pour des travaux d’aménagement d’un bassin prévus s’achever sous 8 semaines.

8, c’est le nombre de mois qui ont passé depuis le lancement des travaux d’aménagement du bassin versant sur le pont du lycée Vincent de Paul Nyonda, plus connu sous le nom d’Epi. Une éternité pour les riverains qui doivent désormais faire des pieds et des mains pour se déplacer. D’ailleurs, dès la première semaine durant laquelle cette voie avait été barrée, plusieurs individus véhiculés dénonçaient un durcissement des embouteillages dans tout le quartier. Du fait que seule l’itinéraire menant par Carrefour GP était accessible.

Les plus malins des automobilistes étaient parvenus à bifurquer et à se frayer une voie vers une route secondaire qui débouche vers le Stade de Nzeng-Ayong. Pourtant les travaux de cet axe sont au point morts depuis des lunes. Une situation incompréhensible pour les riverains qui espéraient subir cette difficulté que durant quelques semaines. « Travaux de réfection, route barrée pour 8 semaines », pouvait-on lire sur un panneau de signalisation posté sur ledit chantier. Sapristi !

Que s’est-il passé pour que 8 mois après avoir débuté ces travaux, la société Conduril Gabon ne puisse livrer cette voie ? Plus grave, ses agents censés mener ces travaux sont portés disparus. C’est du moins ce qu’ont conclu les habitants dudit quartier tant plus aucune trace d’eux n’est perceptible. Pour l’heure, ni Armel Bounda Balonzi encore moins Rose Christiane Ossouka Raponda, respectivement Ministre des travaux publics et Premier ministre, n’ont donné des gages de maîtrise du dossier. 

Débutés le 8 septembre 2020, les travaux s’éternisent encore. Doit-on rappeler que les travaux de construction du pont de nouvelle cité avaient largement excédé le délai prévu? Il avait fallu attendre près de 3 ans avant que la livraison de cette voie ne soit effective. Seuls bénéficiaires de cet abandon, les braqueurs qui y ont érigé un sanctuaire pour dépouiller les honnêtes citoyens qui le traversaient à pied.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance