mardi,27 octobre 2020
Accueil Derniers articles Nzeng-Ayong: écroué à 15 ans pour meurtre présumé sur sa soeur de...

Nzeng-Ayong: écroué à 15 ans pour meurtre présumé sur sa soeur de 6 ans

Un jeune d’à peine 15 ans séjourne depuis le vendredi 18 septembre dernier à la prison centrale de Gros-bouquet. Il lui est reproché d’avoir porté main à sa soeur cadette de 6 ans jusqu’à ce que mort s’en suive pour la simple raison que cette dernière n’avait pas encore fait laver la vaisselle et nettoyer la maison. Les faits se sont déroulés au sous-quartier « Ebacater » à Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville, rapporte notre confrère L’Union.

Un fait des plus violents mais pourtant qui tend à devenir la routine au Gabon. Et pour cause, chaque jour un drame commis par un adolescent ou un adulte est signalé. Cette fois-ci, il s’agit d’un adolescent de 15 ans vivant avec ses parents au sous-quartier « Ebacater» à quelques kilomètres de Dragages à Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de la commune de Libreville, rapporte L’Union. Ce dimanche 6 septembre, sa maman était partie à son lieu de travail compte tenu de la fermeture des églises. Quant à sa tante, elle s’était rendue à la rivière pour faire la lessive.

Le jeune homme se retrouve donc seul avec ses petites sœurs et neveux dont l’âge varie entre 6 et 9 ans. Dans la peau du plus âgé, l’adolescent cherche à ordonner la maisonnée. À cet effet,  il demande à ce que tous les enfants s’occupent d’une tâche. Seulement, il en manque 2 à l’appel. Il décide dès lors d’aller à leur trousse. Quelques minutes après, il revient bredouille. Les enfants seraient allés suivre la télévision chez un voisin dont la maison serait électrifiée contrairement à la leur. À son retour, il aurait constaté qu’aucun de ses ordres n’a été mis à exécution.

C’est alors qu’il décide d’infliger une correction, à l’aide d’un tuyau, à sa cadette de 6 ans et ainsi que sa cousine de 9 ans. Seulement, emporté par la colère de n’avoir pas été respecté, il s’en prend tout particulièrement à sa soeur qu’il estime devenue irrévérencieuse à son égard. Fatigué de la battre, il s’arrête et la fillette s’en va dans la chambre, affaiblie par la teneur des coups reçus. Pendant ce temps, le grand frère colérique part en balade. Derrière lui, sa soeur de 6 ans succombe de ses blessures. De retour tardivement, le jeune homme sera surpris de voir un attroupement devant chez eux. Dans la foulée, il sera informé du décès de sa soeur des suites de ses blessures.

Paniqué et désireux de s’affranchir des probables représailles de la justice et de sa famille, il prend ses jambes à son cou. Perdu dans la nature pendant plus d’une semaine, le présumé meurtrier sera interpellé à la suite d’une enquête rigoureusement menée par la Brigade de la recherche et d’intervention (BRI) et du Service des mœurs et de la protection des mineurs (SMPM) de la Police Judiciaire (PJ). À la suite d’une courte garde-à-vue, il sera déféré devant le parquet de Libreville où il sera placé sous mandat de dépôt après son audition par le juge d’instruction en charge des mineurs. Il attendra à la prison centrale de Gros-bouquet d’être jugé pour son acte incontrôlé.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion