mardi,27 juillet 2021
AccueilDerniers articlesNtoum: un ressortissant ghanéen passe de vie à trépas après une bagarre...

Ntoum: un ressortissant ghanéen passe de vie à trépas après une bagarre avec son compatriote

Ecouter cet article

Dans la nuit du mercredi 24 mars dernier, un ressortissant ghanéen a été tué par un de ses compatriotes. Le drame a eu lieu lors d’une bagarre qui s’est déroulée à Essassa dans le 2ème arrondissement de la ville de Ntoum

Koffi, un ressortissant ghanéen d’une quarantaine d’années a été atrocement tué lors d’une rixe avec un de ses compatriotes. Une fois l’acte commis, le présumé meurtrier se serait débarrassé du corps dans une flaque d’eau en pleine rue avant de s’évanouir dans la nature. 

Les faits se seraient déroulés dans la nuit du mercredi 24 mars dernier. Les deux compatriotes exerçant le métier de jardinier se seraient retrouvés dans un bar. Au cours de la soirée, ils se seraient mis à consommer de l’alcool et une discussion aurait éclaté entre les deux au sujet d’une affaire banale. Durant celle-ci, l’agresseur aurait proféré des menaces à l’égard de Koffi. « Je vais te tuer, tu vas voir. Je te tuerai parce que tu me manques de respect tous les jours » aurait-il déclaré. 

Une fois la soirée terminée, Koffi serait sorti pour regagner sa maison située à 300 mètres du bar. Son agresseur l’aurait suivi, armé d’un marteau. Le lendemain, les riverains feront la macabre découverte. Le corps sans vie de Koffi, la tête à moitié écrabouillée, une oreille coupée et un œil en moins. Le corps a été retrouvé flottant dans une flaque d’eau en plein milieu de la rue derrière l’institut Berthe et Jean. Les éléments de la Police Judiciaire ont aussitôt lancé des recherches pour retrouver le fugitif qui demeure introuvable.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales