dimanche,2 octobre 2022
AccueilA La UneNtoum: les transporteurs urbains «arnaqués» par la société Komo Mondah Services?

Ntoum: les transporteurs urbains «arnaqués» par la société Komo Mondah Services?

Ecouter cet article

Dans un courrier daté du mardi 09 août dernier, la Fédération des syndicats des transporteurs autonomes du Gabon (FESYTRAG), que dirige Serge Bertrand Bekale, a saisi le maire de la commune de Ntoum,  sieur Juste Parfait Biyogo B’Otogo, pour dénoncer les nombreuses opérations de  raquette dont sont victimes les transporteurs qui exploitent les lignes Pk12-Bikélé et Pk12-Nzong, rapporte le site Top Infos Gabon.

Confrontés à d’énormes difficultés à joindre les deux bouts, les transporteurs autonomes du Gabon réunis au sein de la FESYTRAG ne sont pourtant pas épargnés par les opérations de racket. paiement de taxes sans motif valable et injustifiés,  les opérateurs économiques qui exploitent les lignes Pk12-Bikélé et Pk12-Nzong sont quotidiennement contraints de mettre la main à la poche pour calmer les ardeurs de la société Komo Mondah Services, d’après ces derniers.

Les transporteurs fustigent le fait que la société Komo Mondah Services appartenant à Affane Biyoghé, présenté comme étant le neveu de l’ancien Premier ministre Paul Biyoghé Mba, aurait imposé et aurait prélevé en toute  illégalité des taxes. « Ce dernier Affane Biyogué n’hésite pas à faire entendre à tous les transporteurs qu’il est le neveu de l’ancien Premier ministre à qui appartiendrait tout Bikélé et que toute personne désireuse de travailler dans cette zone doit s’acquitter des taxes qu’il a imposées en sa qualité d’hériter », a dénoncé un membre du FESYTRAG.

Excédé par ce qu’il traduit de faux et usage de faux, le syndicat dénonce en outre le fait que le responsable de la société Komo Mondah Services a réussi l’exploit d’user de subterfuge en produisant impunément un arrêté qui porte la signature du maire de Ntoum, Juste Parfait Biyogo B’Otogo. Pour preuve, souligne le bureau du syndicat, « le faux arrêté ne porte pas de numéro d’ordre. Il est signé le 25 juillet 2022, alors qu’à cette date l’édile était à Franceville pour la conférence des maires du Gabon ».

Pis, alors que la tension monte, la société Komo Mondah Services qui prélèverait déjà de force la somme de 40.000 FCFA par jour aurait entrepris de revoir ce montant à la hausse, pour 100.000 FCFA.  Une situation qui ne serait pas du tout appréciée par les transporteurs qui estiment être suffisamment étranglés par les montants déjà prélevés depuis quelque temps par cette société dont l’objet social n’a strictement rien à avoir le secteur des transports. Vivement que les autorités compétentes s’imprègnent de cette situation qui n’a que trop duré afin d’apaiser les tensions des transporteurs urbains avant une paralysie totale du transport urbain dans cette zone.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x