mardi,9 août 2022
AccueilA La UneNtoum: les populations édifiées sur l’Étude d'impact environnemental et social du projet...

Ntoum: les populations édifiées sur l’Étude d’impact environnemental et social du projet Ngoulmendjim

Ecouter cet article

Ce vendredi 24 juin 2022 Gabon Power Company (GPC) a procédé au lancement des consultations publiques afin de présenter aux populations de la commune de Ntoum l’Étude d’impact environnemental et social et le Plan d’action de réinstallation dans le cadre du projet de construction de la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim. Occasion pour les responsables de cette entreprise d’édifier les populations sur le déroulement de ce projet d’envergure. 

Après la publication des listes des personnes, des parcelles et des biens impactés par le projet d’aménagement de la future centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim, Gabon Power Company, filiale du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) a  lancé ce 24 juin des consultations publiques auprès des populations des départements du Komo-Mondah et du Komo-Kango. Première étape la commune de Ntoum où  les populations ont été édifiées sur les grandes lignes de l’étude d’impact environnemental et social en présence du gouverneur de la province de l’Estuaire Marie Françoise Dikoumba. 

D’une puissance installée de 82 MW pour une production annuelle estimée à 550 GWh, la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim qui sera située sur le fleuve Komo devrait alimenter en électricité près de 460 000 personnes. « C’est un projet important pour le secteur de l’énergie pour les années à venir. Il devrait démarrer à la mi-2023 parce que nous allons finaliser la phase de financement du projet à la fin de l’année avec les bailleurs de fonds traditionnel qui sont la Banque africaine de développement en chef de file et les décaissements devrait intervenir quelques mois plus tard pour un début de travaux au deuxième trimestre 2023 », a indiqué le directeur général de GPC Marcellin Massila Akendengué.

 
Cette rencontre était donc l’occasion d’expliquer aux populations impactées par le projet le bien fondé de celui car il permettra de répondre à la demande croissante d’énergie électrique du pays, notamment celle du Grand-Libreville, et d’accroître de façon significative la part d’énergie renouvelable du mix énergétique. « L’Etat accompagne le porteur de projet qui est la GPC pour faire en sorte qu’aucun Gabonais impacté par ce projet ne se retrouve au bord de la route. Les situations initiales doivent évidemment être améliorées à la fin du projet soit par une réinstallation ou l’indemnisation », a indiqué pour sa part Marie Françoise Dikoumba.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x