Ntoum: le frère d’un pasteur abuse d’une mineure de 13 ans

© D.R

Les habitants du quartier Okolassi à Ntoum, dans le chef-lieu du département Okomo-Mondah, sont encore sous le choc. Vendredi 2 mars dernier, Jean-Nice Edzang-Edzang, jeune gabonais la trentaine, fraîchement arrivé de Port-Gentil, aurait abusé d’une fillette de 13 ans, autochtone dudit quartier.

C’est chez son frère aîné, un pasteur domicilié à Okolassi, que Jean-Nice Edzang-Edzang, 36 ans mécanicien de formation, prendra ses quartiers. Vendredi dernier, aux alentours de 10 heures, alors que Jean-Nice Edzang contemplait son nouvel environnement sur la terrasse,  il aperçut la petite O.M.N, âgée de 13 ans. Commissionnée par sa mère pour aller chercher le mortier et le pilon chez une voisine, ce dernier apostrophera la mineure et réussira à la convaincre de l’accompagner chez lui. Une fois sur les lieux, ayant flairée la ruse de son hôte à des fins malsaines, O.M.N tentera de s’échapper, mais en vain. Malgré la résistance, elle ne s’en n’ira de-là qu’une fois la libido de Jean-Nice satisfaite.


En larmes, elle alertera  sa mère qui par la suite se rendra au domicile du pasteur dans le but de demander des comptes au petit frère de ce dernier. Mise à la porte par Jean-Nice Edzang, ce n’est qu’avec l’aide du voisinage qu’elle arrivera à l’extirper de la maison. Edzang-Edzang sera mis aux arrêts quelques minutes plus tard par la brigade territoriale de Ntoum.

Selon un proche de la famille de la victime qui s’est confié à nos confrères de l’Union, Edzang-Edzang contre tout attente avouera les faits arguant que «la petite est tout simplement en âge d’entretenir des relations sexuelles». C’est ce mercredi que le mis en cause a été déféré devant le parquet de Libreville pour répondre de son acte.

Laissez votre commentaire