Ntoum: Ils tuent un retraité pour 10 000 Fcfa

Inzo Bernard Nguema et Andy Madouma, les meurtiers du vieux Jean-Claude Sessi © Sonapresse

Inzo Bernard Nguema et Andy Madouma, sont les coupables du meurtre de Jean-Claude Sessi, retraité de 71 ans, survenu le 30 mars de l’année en cours dans la commune de Ntoum. Ce dernier qui venait de percevoir sa pension s’est fait mortellement attaqué par les deux individus pour la modique somme de 10 000 Fcfa; rapporte le quotidien L’Union.

Les faits remontent au 30 mars dernier lorsque le septuagénaire, originaire de Kougouleu, dans le département du Komo, quitte son domicile afin de percevoir sa pension à la perception de Ntoum. Une fois perçu, le vieil homme fera une halte dans un bistrot avant de reprendre le chemin de son domicile, ignorant qu’il était pisté par Inzo Nguema et Andy Madouma, tous deux âgés de 18 ans.

Jean-Claude Sessi, sera lâchement et violemment attaqué à quelques encablures de son domicile,  non loin d’un poste de gendarmerie aux environs de 23 heures. Il recevra plusieurs coups de couteau dans l’abdomen avant d’être déposé sur une tombe non loin de l’habitation de l’un de ses agresseur. Le jour d’après, le 31 mars, après leur forfait les assaillants reviendront sur le lieu du crime pour s’assurer du décès du vieillard. Confirmation faite, ils déplaceront le corps, afin de le dissimuler, dans un bosquet.

C’est l’absence prolongée du septuagénaire qui attirera l’attention de son entourage qui se chargera d’alerter les forces de l’ordre. Les gendarmes finiront non seulement par retrouver, 5 jours plus tard, le corps sans vie de Jean-Claude Sessi, en état de décomposition avancé, mais aussi par mettre la main sur les deux malfaiteurs, qui ont fini par avouer leur crime, et le butin qu’ils ont retrouvé dans les poches du retraité, 10.000 Fcfa, qu’ils se sont équitablement partagés.

Les deux adolescents répondront dans les jours qui viennent de leur forfait devant le parquet de Libreville pour meurtre.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire