dimanche,28 novembre 2021
AccueilDerniers articlesNovembre bleu: le Samu social gabonais lance des dépistages gratuits du cancer...

Novembre bleu: le Samu social gabonais lance des dépistages gratuits du cancer de la prostate

Ecouter cet article

Après Octobre rose, le Service d’aide médical d’urgence (SAMU) social gabonais met le cap sur le mois de lutte contre le cancer de la prostate chez les hommes dénommé Novembre bleu. En effet, le Dr. Wenceslas Yaba, coordonnateur général du SAMU social gabonais a récemment annoncé le lancement d’une campagne de dépistage de la prostate, des hépatites B et C et du cancer du foie, à son siège, à derrière la prison et ce, gratuitement.

Tout au long du mois de novembre on arbore la moustache bleu, signe de la mobilisation pour la lutte contre les cancers masculins, notamment le cancer de la prostate. Selon le Dr. Adrien Mougougou, chirurgien urologue au CHUL, s’exprimant lors de la première journée scientifique d’urologie en avril dernier, « le cancer de la prostate est un problème de santé publique ». Le dépistage précoce est donc là encore important. 

Cet état de fait est sans aucun doute ce qui a motivé le SAMU social gabonais a lancé cette caravane de dépistage, pour faire écho à une campagne internationale encore timide au Gabon. Ainsi, tout au long de ce mois de novembre, le SAMU social gabonais va accueillir à son siège de Derrière la prison, les hommes qui voudront connaître leur statut de santé en matière de cancers. 

« La sensibilisation sauve des vies. Nous allons faire des dépistages gratuits au SAMU social pour prévenir les cancers du foie et de la prostate, entre autres. Venez nombreux, on reçoit entre 300 et 400 personnes par jour », a indiqué le Dr. Wenceslas Yaba. Selon l’Observatoire global des cancers (Globocan) pour l’année 2020 au Gabon, le cancer de la prostate est le plus répandu chez les hommes avec un taux d’incidence estimé à 20,2%. Chez les deux sexe, le cancer de la prostate (8,3%) arrive toutefois après le cancer du sein (16,3%), le cancer du col de l’utérus (13,5%) et le cancer du foie (9,4%). Toute chose qui, on l’espère, saura motiver la gent masculine. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop