mercredi,5 octobre 2022
AccueilA La UneNouvel aéroport de Libreville: expropriation prévue pour les populations d’Okala, Alibandeng, Kiliba...

Nouvel aéroport de Libreville: expropriation prévue pour les populations d’Okala, Alibandeng, Kiliba et Bayumba

Ecouter cet article

Annoncé en octobre dernier par le ministre des Travaux publics, Léon Armel Bounda Balonzi, le lancement du chantier lié à la réalisation d’une voie de contournement du Nouvel aéroport international de Libreville (NLIA) semble rentrer très prochainement dans sa phase pratique. Un lancement qui sera précédé de missions censées préparer le démarrage effectif du chantier et qui devrait aboutir à l’expropriation des populations des quartiers Okala, Alibandeng, Kiliba et Bayumba. 

C’est par le biais d’un communiqué référencé n°000468/MI/PES/CAB-G que le gouverneur de la province de l’Estuaire Marie François Dikoumba a le lancement desdits missions dans les quartiers impactés par le projet de construction du Nouvel Aéroport international de Libreville et sa voie de contournement. 

Ces missions lancées le 27 novembre dernier sous le contrôle de l’opérateur économique GSEZ Airport concerne entre autres « les marquages topographiques de délimitation de la zone du projet; la codification des propriétés potentiellement impactées et des enquêtes socio-économique et inventaire ». Il s’agira « d’établir une cartographie détaillée des ménages et propriétés situés sur l’emprise du projet », précise le communiqué. 

Considéré comme un projet d’envergure par les plus hautes autorités, celui-ci devrait aboutir à l’expropriation de certains habitants des quartiers Okala, Alibandeng, Kiliba et Bayumba mais aussi à leur relogement où leur indemnisation. 

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x