Nomination d’Estelle Ondo au ministère des Transports : déjà des remous à Sogatra?  

Estelle Ondo © GMT

C’est ce qui a lieu de craindre selon certaines informations relayées dans les médias. En effet, lors d’une séance de travail du comité permanent sur le dialogue social entre les syndicalistes, la direction et les responsables du ministère des transports issus du cabinet de la ministre sortante, un curieux incident aurait été déclenché par le Directeur d’exploitation, Eric Etoughé, pourtant suspendu de ses fonctions depuis plusieurs mois.

Ainsi, alors que la séance de travail se déroulait calmement sous la direction du conseiller du ministre des transports Alexis Ndong, ceci dans le but de trouver des solutions pérennes aux revendications soumises par les syndicats de Sogatra.  Un curieux incident avait éclaté, contraignant Alexis Ndong et Jacques Lendoye a  quitté la salle de réunion sans que les assises du jour aillent à terme.

Selon certains témoignages, alors qu’il n’était pas convié puisque suspendu, «l’ancien directeur des exploitations Eric Etoughé (…) a débarqué comme incontrôlé faire du tapage sur la nomination de la nouvelle ministre, madame Estelle Ondo».

Se vantant d’être un proche de la nouvelle ministre, indiquant que cette dernière était sa belle-soeur, il a lancé sans sourciller «elle est au courant de ce qui se passe ici. Vous avez en face de vous, votre prochain Directeur Général et tant pis pour vous, pour ceux qui ont comploté contre moi il y a des mois. Je vais vous le faire dur».   

Ce comportement rétrograde de l’ancien directeur d’exploitation qui compte semble t-il sur ses liens familiaux avec la ministre pour régler ses comptes, jette dès lors le doute sur la capacité de cette dernière à poursuivre les négociations sur la grève des agents de Société gabonaise de transport, qui réclament leurs arriérés de salaires, leur assurance, l’amélioration de condition de travail et bien d’autre.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire