jeudi,26 novembre 2020
Accueil Derniers articles Nomination de Marc Tchango: «une faute politique» selon Jeff Clio Moulengui

Nomination de Marc Tchango: «une faute politique» selon Jeff Clio Moulengui

C’est la position d’un homme qui estime être un soldat fidèle et dévoué du chef de l’Etat Ali Bongo, qui se sent lésé par les dernières nominations issues du récent conseil des ministres. Cet homme c’est Jeff Clio Moulengui qui trouve disproportionnée et offensante la nomination de Marc Logan Tchango au poste de conseiller politique du président de la République. «Une faute politique» qui n’aura pour effet que de créer des frustrations chez les vrais soutiens du chef de l’Etat dont il fait partie. 

« Quand il est offert tout aux nouveaux, et même pas le minimum aux anciens, il faut monter au créneau et dire ça suffit ! ». C’est justement pour dire assez et pour dénoncer ce qu’il appelle provocation de trop que Jeff Clio Jeff Clio Moulengui, Jeune leader politique a pondu une tribune dans les colonnes des nos confrères de GabonActu. 

Jeff Clio Moulengui tire cette légitimité de son vécu et des fonctions qu’il a par ailleurs occupées. C’est donc en sa qualité d’ancien président de comité (2004), d’ancien secrétaire de section, d’ancien membre de fédération, d’ancien membre du comité central, président de bureau de vote pour le compte de la majorité présidentielle en 2009 et vice-président en 2016 et soutien du Président de la République Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qu’il sort de sa réserve pour porter « son indignation et mon immense frustration face à ce que je qualifie d’injuste, c’est à dire la nomination de notre jeune frère Marc Logan Tchango au poste de conseiller spécial du Président de la République, lors du dernier conseil des ministres », a-t-il précisé dans sa tribune. 

Pour cet acteur de la société civile, ces nominations faites  sans respecter les critères de méritocratie se font de façon arbitraire car dans les phases les plus importantes et troubles de ce pays. « il fallait non seulement être compétent mais surtout fidèle. Nous n’avons vu aucun de ces personnages. On a comme l’impression que la fidélité c’est pour les sentiments et la compétence pour le gouvernement. Et Marc Logan Tchango a surtout brillé par son absence de la scène politique nationale dans ces différentes périodes. 

C’est en cette occurrence que pour Jeff Clio Moulengui, c’est « une faute politique d’avoir ramené Biendi Maganga Moussavou et Marc Logan Tchango au PDG, de surcroît en faire des membres du bureau politique ». Une décision méprisante à l’égard de ceux qui loin des motivations partisanes et surtout opportunistes, ont soutenu Ali Bongo Ondimba. Une décision qui par dessus tout, fait le lit au favoritisme familial toujours en vogue en République gabonaise.   



Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion