Noël Lambert Matha: «La fixation de la date des législatives incombe au CGE»

Lambert Noël Matha, le 7 mars après une réunion sur la mise en place du CGE © Gabonactu

Le ministre de l’Intérieur, Noël Lambert Matha, a précisé que la fixation de la date des législatives incombe au Centre gabonais des élections, au terme de la réunion préliminaire majorité-opposition, qu’il a convoqué, ce mercredi 7 mars 2018, à Akanda au siège dudit ministère.



La question de la fixation de la date de la tenue des prochaines législatives est coeur des préoccupations de la classe politique. Ce mercredi 7 mars, ministre de l’Intérieur, Noël Lambert Matha, a réuni opposition et majorité pour évoquer les contours de la composition du nouvel organe en charge des élection. A cet occasion, il a précisé que selon le dialogue d’Angondjé, il revient au Centre gabonais des élections de déterminer les dates des scrutins. Étant entendus que les élection politique se tiendront désormais à deux tours.

La composition du CGE est désormais le préalable à la fixation d’une date pour la tenue des élections. «Quand le CGE sera mis en place, il décidera de la date exacte de ces élections», a confié Noël Lambert Matha avant que tout est fin prêt pour l’organisation de cette élection très attendue par l’opposition. «Croyez-moi que tout est déjà là», a-t- assuré.   

Le  Centre gabonais des élections, créé au terme du dialogue politique d’Angondjé, sera composé de 10 membres dont 5 issus de l’opposition et 5 autres de la majorité. Ces 10 membres éliront leur président et ses adjoints. Le ministère de l’Intérieur ne sera plus impliqué. Les résultats définitifs seront proclamés par le CGE qui transmettra directement le contentieux auprès de la Cour constitutionnelle.

Laissez votre commentaire