Nicole Assélé suspend plusieurs directeurs du ministère de la jeunesse et des sports

A la suite des plaintes déposées à la Direction général de la recherche (DGR) de la gendarmerie nationale, Nicole Assélé, ministre de la jeunesse et des sports a décidé de suspendre trois de ses collaborateurs, le mardi 4 juillet dernier, pour une durée de 15 jours, à compter de la signature de la décision.

C’est le constat qui nous ai donné de faire à la lecture des notes de services, émanant du ministère de la jeunesse et des sports référencées n°0986/MJS/CAB-MIN et n°0985/MJS/MIN, qui notifient les suspensions du directeur de cabinet, du conseiller juridique et du Directeur général des sports de leurs postes respectifs, pour fautes commises dans l’exercice de leurs fonctions.

Dans ces notes de services, Nicole Assélé, revient sur les manquements qui sont reprochés à ses collaborateurs notamment «Sylvestre Abiaghe, conseiller juridique et Edouard Missoni Idembi, Directeur général des sports, à qui il est reproché de ne pas avoir respecter  les instructions du Ministre dans la gestion du processus électoral au sein des fédérations sportives nationales.»

En outre, Anaclet Mathieu Taty, directeur de cabinet et proche de la ministre des sports, est  également suspendu de ses fonctions, avec comme griefs mentionnés par la note de service n°0986/MJS/MIN, «négligences et manque de vigilance dans le suivi des dossiers de la fédération gabonaise de football.»