Nicole Assélé exige d’Antonio Camacho qu’il réside au Gabon

© Jeune Afrique

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Nicole Assélé a au cours d’une réunion tenue ce mardi 23 mai à Libreville, prié instamment le sélectionneur national de football, José Antonio Camacho et ses adjoints de résider désormais au Gabon, rapporte Gabon Actu.

C’est à l’occasion d’une réunion de préparation des éliminatoires de la CAN 2019 dont la phase finale se jouera au Cameroun que Nicole Assélé a intimé cet ordre à Camacho.

Au cours de cette rencontre, le ministre Assélé a demandé immédiatement à la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) une feuille de route pour le règlement des questions d’intendance, de résidence et toutes les commodités au profit de José Antonio Camacho et ses adjoints, précise notre confrère Gabon Actu.

Nicole Assélé espère que le technicien espagnol aidera le pays à sortir du bourbier actuel marqué les éliminations précoces des Panthères séniors à la CAN 2017 et des Panthéraux U17 à la CAN Total Gabon 2017. Les deux compétitions organisées par le Gabon.

Le Gabon logé dans le groupe C affrontera le Mali, le Burundi et le Soudan du Sud. Le premier match est prévu le 10 juin prochain contre le Mali à Bamako.

Pour rappel, Antonio Camacho avait été recruté dans la précipitation à la veille de la CAN 2017 après le limogeage du portugais Jorge Costa perçevrait selon Gabon Actu un salaire mensuel de 45 millions de FCFA et son prédécesseur 46 millions de FCFA.

Laissez votre avis