Nicolas Nguema au contact des populations de Bel-Air

Nicolas Nguema, vice-Présidents du parti Union et solidarité © D.R

Dans la droite ligne des tournées qu’il a initié depuis plusieurs semaines, l’un des Vice-présidents du parti Union et solidarité, Nicolas Nguema, est allé à la rencontre des populations de Bel-Air aux Charbonnages dans le 1er arrondissement de Libreville. A cette occasion, il les a entretenu sur l’actualité politique de l’heure mais aussi sur la question de la responsabilité citoyenne, en ce moment où le pays traverse une crise sociopolitique qui perdure depuis plusieurs mois déjà.

C’est en présence du commissaire en charge du Budget et des finances de l’Union nationale, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, que le jeune Vice-président de l’US est allé au contact des habitants de Bel-Air évoquer avec eux, les grandes questions de l’heure, notamment l’organisation des élections législatives prévues se tenir en avril 2018. Au moment où la participation ou non de l’opposition fait grand débat au sein de la Coalition pour la nouvelle République, le parti présidé par Moukagni Iwangou affute peu à peu ses armes en prélude à ce scrutin.

Lire aussi >> Législatives 2018 : des associations appellent à la candidature de Nicolas Nguema 

Nicolas Nguema a également évoqué la question du renouvellement de la classe politique qui, pour lui, devient une nécessité alors que l’opposition entame une phase décisive dans le combat pour le changement et l’alternance. Il était aussi question d’échanger sur la crédibilité des nouveaux leaders, laquelle devrait être basée sur leur sincérité et leur intégrité. «Nous ne sommes pas parfaits mais nous sommes l’absolue opposé des mystificateurs de tous bords. Nous avons de l’ambition et de la bienveillance pour notre pays et nos compatriotes», a t-il relevé.

Par ailleurs, le Vice-président d’Union et solidarité a exhorté les populations à la «prise de conscience citoyenne» et l’importance pour le citoyen de «se sentir concerné par la vie politique du pays». Cette rencontre n’a d’ailleurs pas manqué d’être saluée par les populations qui se sont dites heureuses de l’initiative de ces discussions franches lancées par Nicolas Nguema, au moment où le peuple a perdu tout espoir à l’égard de la politique.

Laissez votre commentaire