vendredi,10 juillet 2020
Accueil A La Une Ngolo Allini: «un projet de budget rectifié sera disponible et soumis à...

Ngolo Allini: «un projet de budget rectifié sera disponible et soumis à l’examen des autorités compétentes»

Très attendue du fait de la crise sanitaire et économique actuelle qui nécessite des ajustements structurels en interne pour y faire face, la loi de finances rectificative devrait selon toute vraisemblance, être bientôt disponible. Comme l’a souligné Jean-Baptiste Ngolo Allini dans un entretien accordé au quotidien L’Union, « le projet de budget rectifié sera disponible et soumis à l’examen des autorités compétentes dans les prochains jours ».

Global Media Time Gifpx

Lors de son premier point de presse relatif au plan de riposte Covid-19 le 10 avril dernier, le premier ministre Julien Nkoghe Bekale indiquait que « le Président de la République a chargé le Gouvernement d’élaborer une Loi de Finances Rectificative pour l’exercice 2020 », faisant ainsi écho aux propos de l’ancien premier ministre Raymond Ndong Sima qui invitait le gouvernement à « suspendre sans délai l’exécution d’une loi de finances devenue caduque et initier au plus vite une loi rectificative ». 

Très attendue depuis cette annonce, « ce projet de budget rectifié sera disponible et soumis à l’examen des autorités compétentes dans les prochains jours » comme l’a souligné Jean-Baptiste Ngolo Allini. En effet, c’est en se prêtant à un exercice d’explications de la situation économique et monétaire actuelle du pays, que le directeur général de l’Économie et de la Politique fiscale (DGEPF), a fait cette précision. 

Rappelant que la situation actuelle nous oblige « à mettre sur pieds une loi de finances rectificative au titre de l’année en cours, pour également prendre en compte les dépenses nouvelles générées par la crise sanitaire », le DGEPF n’a pas manqué d’indiquer que sur le plan budgétaire, une perte d’environ 700 milliards de FCFA en termes de recettes budgétaires était attendue. 

Pour rappel, après avoir affiché un taux de croissance de 0,8 % en 2018, et 0,5 % en 2017, le taux de croissance de l’économie gabonaise devrait  finalement se situer autour de -0,2% contre une prévision de 3,8 % en 2020. Ce qui traduit un repli de la production pétrolière de -4,5% et un très fort ralentissement des activités du secteur hors pétrole.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt